Voici la 1ère et la plus importante chose à faire juste après avoir créé votre site (ou vous vous en mordrez les doigts)

Voici la 1ère et la plus importante chose à faire juste après avoir créé votre site (ou vous vous en mordrez les doigts)

Voilà un titre bien long, pour un article qui l’est tout autant. Et autant vous le dire de suite, sa longueur n’a d’égal que son importance !

Vous le savez peut-être, je propose un service de webmastering pour effectuer des améliorations, des audits ou de menus travaux. A chaque nouveau client, le même problème recurrent pointe le bout de son nez (et je suis sûre que vous êtes concerné): retrouver ses identifiants et mots de passe.

Une vilaine mauvaise habitude

C’est systématique, personne ne range ses identifiants ni ses mots de passe!

Allez…j’y vais peut-être un peu fort en disant « jamais ». Parfois certains sont mis de côté (mais jamais les plus importants), parfois ils connus par coeur (pour les accès les plus utilisés), et enfin dans certains cas…c’est le navigateur qui les a retenus (ça vous fera une belle jambe quand votre ordi aura planté) ! Dans le meilleur des cas, ils sont « quelque part dans vos mails » (plus que 3457 mails à vérifier).

Je m’énerve un peu sur ce sujet, mais pour être honnête, rien de tout ceci n’est vraiment de votre faute.

Noyé sous les mots de passe !

Vous avez reçu lors de l’installation de votre site une avalanche d’identifiants et de mots de passe ! Si bien que vous ne savez plus très bien lesquels retenir ni leur importance relative.

Lassée de courir après les identifiants et mots de passe de mes clients, j’ai mis au point un petit document à remplir systématiquement pour toute demande de travaux. Ce n’est qu’après avoir vérifié leur exactitude que je valide le devis. Aujourd’hui, je vous propose de télécharger ce document et de l’utiliser pour vous-même.

Soyez rigoureux : remplissez ce document dès l’installation de votre site! Ensuite, sauvegardez-le sur 3 disques durs et 2 clefs USB, imprimez-le, faîtes-le vous tatouer, que sais-je ? Mais conservez-le!

L’impression étant bien sûr une solution extrême (et déconseillée en tant que sauvegarde principale), puisqu’il n’y a rien de plus rageant que d’écrire un mot de passe sécurisé, quand il suffit de le copier-coller. Le conserver sur papier n’est avantageux que dans un cas: si vous n’avez qu’un seul ordinateur. En cas de plantage total, un bon vieux papier vous sera bien utile pour continuer d’accéder à votre site.

Quels sont les identifiants et mots de passes à conserver absolument ?

Les accès FTP

Ce jeu d’identifiant et mot de passe vous permet de vous connecter à votre serveur via un client FTP. Cela est utile pour envoyer ou supprimer des fichiers, pour modifier le code, pour débuger un plugin récalcitrant ou tout simplement pour (ré)-installer WordPress (ou tout autre CMS). Mis entre de mauvaises mains, ils permettent de casser votre site, le supprimer, le pirater…et tous vos pires cauchemars!

En d’autres termes, ces accès sont clairement les plus importants que vous ayez.

Et pour quelqu’un qui s’apprête à intervenir sur votre site, ils sont absolument essentiels. Pourtant, ils se disputent la place n°1 des identifiants et mots de passe non-conservés.

A mettre de côté :

  • « Host » ou « serveur »
  • « Utilisateur » ou « user » ou « identifiant » ou « login »
  • Mot de passe
Remarquez que la plupart des hébergeurs vous proposent de créer un deuxième accès FTP, à donner à votre prestataire et à supprimer une fois l’intervention effectuée. Une autre solution serait de changer le mot de passe FTP après l’intervention, mais ce n’est pas très pratique, surtout si le prestataire doit ré-intervenir plus tard.

Les accès au cpanel de votre hébergeur

Le cpanel est le nom courant donné à l’interface d’administration de votre hébergeur. Dans ce panneau d’administration, vous pouvez ajouter une base de données, configurer votre nom de domaine, vos DNS, vos comptes mails et encore beaucoup d’autres actions.

A mettre de côté :

  • Url de la page web où se connecter
  • « Utilisateur » ou « user » ou « identifiant » ou « login »
  • Mot de passe

Les accès à la base de données

Aaaaah la base de données, ce truc obscur géré par un non-moins obscur « PhpMyAdmin ». Il est vrai qu’on ne passe pas son temps à chipoter dans la base de données! En fait, le webmaster néophyte n’y va quasiment jamais, puisque que c’est justement le rôle de votre CMS de faire le lien entre vos actions et la base.

Pour rappel, la base de données conserve les textes et la configuration de votre site (wordpress ou pas). Tout ce que vous faîtes dans l’interface d’administration de votre site est sauvegardé là. Les textes et les images y sont récupérés pour être affichés sur le site.

Certains hébergeurs récapitulent les accès à la base de données dans le cpanel de l’hébergeur. Mais bien souvent les mots de passe n’y sont pas affichés.

A mettre de côté :

  • Nom de la base de données
  • Nom du serveur de la base de données
  • « Utilisateur » ou « user » ou « identifiant » ou « login » de la base de données
  • Mot de passe

Les accès au « back-office » ou « interface d’administration » du site (WordPress, Joomla, Prestashop…)

Voilà les identifiants que vous connaissez le mieux! Ils sont utiles pour gérer votre site : créer les pages, les menus, installer de nouvelles fonctionnalités…

Je vous conseille quand même de les conserver avec les autres, par soucis de cohérence.

A mettre de côté :

  • Url de la page web où se connecter
  • « Utilisateur » ou « user » ou « identifiant » ou « login »
  • Mot de passe

Avec tout ça, vous êtes paré! Finalement, ça ne fait que 4 jeux d’identifiant et mot de passe à conserver, ce n’est pas si compliqué que ça en avait l’air.

Dans cet article, vous avez toutes les informations pour créer votre propre document. Si vous souhaitez télécharger mon modèle, connectez-vous pour accéder au lien.


On passe dans la zone membre!

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour accéder à ce contenu.








C'est gratuit et vous aurez aussi accès à une foule d'avantages! ;)

Le problème de la sécurité

Je ne vais pas y couper, certains vont me dire que mon organisation manque de sécurité. Certes, regrouper tous ses mots de passe au même endroit peut paraître dangeureux…et ça l’est sûrement un peu. Mais entre deux maux, je prends le moindre.

Vos mots de passe et vos identifiants « conservés » dans vos mails sont tout autant exposés au vol! Les mails ne sont pas un lieu privé. Alors quitte à être exposé au vol, autant être organisé, c’est toujours ça de pris!

Il n’y a pas de problème, que des solutions. André Gide

Dans le cas présent, des alternatives s’offrent à vous (et il y en a sûrement d’autres, n’hésitez pas à les partager si vous en connaissez) :

  • Retirer les mots de passe du document et les retenir par coeur. C’est personnellement la solution que j’ai adopté pour mes sites.
  • Retirer les mots de passe du document et utiliser un service de gestion de mot de passe en plus.
  • Crypter le document.
  • La solution ultime : être toujours prêt à être piraté, en conservant une bonne sauvegarde de ses données!

astuce, membre, Premium, webmaster

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

46 commentaires

  1. Il y a la solution KeePass également qui propose une gestion de mot de passe efficace et sécurisée et qui marche partout ou presque !

    Répondre
    • keypass + boxcryptor pour sauvegarder mes kdb avant de les mettre sur google drive ou dropbox

      Répondre
  2. Merci pour cette technique!
    Cela va beaucoup me servir pour savoir quel mot de passe j’ai mis où parce que avec tous les abonnements etc, il est dur de savoir quel mot de passe on a utilisé

    Répondre
  3. Pour avoir vécu, il est vrai que lorsqu’on a plusieurs site, si l’on ne s’organise pas on est rapidement pommé avec 50 id qui se balade dans notre esprit ou pire, ailleurs …

    Répondre
  4. Personnellement, j’ai un fichier word, ou j’enregistre tout dedans, et ce fichier word est sur une clef aussi afin de ne pas le perdre. 😉

    Comme tu dis, un article long, mais il le fallait cet article !

    Répondre
  5. Bonjour Marie-Ève,

    Pour mes « activités » sur le net, ce ne sont pas moins de 49 connexions avec login & mots de passe que je me dois de sauvegarder et je sais que ce chiffre n’est qu’un « minimum » pour certains autres de nos confrères ou consœurs du web !

    Alors, bien sûr ils sont non seulement copiés sur un deuxième ordinateur, mais aussi sur 2 clés USB, imprimés et regroupés dans un classeur, lui-même gardé jalousement par deux dobermans aux dents acérées (non ! là pour les chiens je blague !)

    Pour la majorité, je les modifie périodiquement !

    Car, entre les accès: FTP, formations, partenariats, facebook, twitter, etc…, il est vrai qu’on ne peut pas tout apprendre par coeur : même si ma femme (dixit le lieutenant Colombo) s’étonne de ma capacité à taper une grande partie de ces codes « secrets » ceci, sans besoin de consulter mes « sauvegardes….

    …., et ne parlons pas des codes banques, sécu, ety autres joyeusetés chiffrées qui encombres nos cerveaux d nos jours !

    Merci, pour ce rappel Ô combien important pour tous webmaster, blogueurs et habitués au travail du web.

    Mes amitiés Marie-Ève.

    Jean-Lou

    Répondre
  6. Personnellement j’utilise Lastpass et j’en suis très content… C’est relativement bien sécurisé et il n’y a qu »un mot de pass à retenir une fois pour toute…

    Répondre
  7. Très bon article, il est vrai que bien souvent les clients retiennent leurs accès back-office, mais pour ce qui est de base de données ou FTP c’est plus compliqué.

    Ça me fait penser à un article lu récemment sur un type qui venait de sortir de prison, enfermé avant qu’internet soit accessible au grand public et aussi présent dans nos vies, il disait qu’il n’arrivait pas à retenir un mot de passe et ne comprenait pas comment on en retenait autant… Ce n’était pas logique pour lui ^^
    On s’en trouve envahis sans même s’en rendre compte, et ils sont toujours plus nombreux, entre les FTP, les BDD, les réseaux sociaux, les forums, les e-commerce, la banque et j’en passe…

    Répondre
    • J’ai lu aussi cet article! Sur rue89 non ?

      Répondre
  8. Bonjour Marie Eve, encore un très bon article pour aider les gens qui se lancent. J’ai découvert grâce aux com Lastpass et je dois dire que j’ai hâte de l’essayer pour enfin n’avoir plus qu’un seul MDP 😉

    Répondre
  9. Tout à fait intéressant ! J’ai moi-même fais l’expérience de la tonne de mots de passes que l’on ne note pas de suite, erreur ! Depuis, dès que je commence un site, je me fais un petit fichier avec tous mes codes et je le met absolument sur tout ce ui a un port usb lol ! Merci pour le post vraiment utile !

    Répondre
  10. Yeah ! On n’en parle pas beaucoup. Mais tu as entièrement raison. Car il y a vraiment de quoi se mordre les doigts si ces infos sont perdues …

    Et cela devient encore pire lorsqu’on gère plusieurs sites et qu’on rajoute les informations de connexion à d’autres services (réseaux sociaux, affiliation, forums, …)

    Concernant la sécurité …

    Personnellement, j’utilise KeePass pour stocket mes mots de passe. Il permet de stocker ces mots de passe dans un fichier crypté lui-même lisible uniquement avec un mot de passe. À choisir compliqué, bien sur :-)

    Ce petit outil permet aussi de les organiser dans une arboresence et de faire des recherches. Il permet aussi de générer des mots de passe à la volée avec différent critères (longueur, caractères, …) pour des mots de passe toujours différents.

    Je recommande !

    PS: Tiens … Une idée d’article ? :-)

    Répondre
  11. A chaque création de site, un fichier txt avec le récapitulatif de tout afin de ne pas avoir a fouiller trop longtemps pour retrouver les logs

    Répondre
  12. Bonjour Marie Eve,
    en effet on est souvent négligent sur notre premier blog. Après on range.

    Je suis peut-être parano mais je n’appelle pas le fichier bloc note par le nom « mot de passe ou pass word » mais par un autre nom que seul moi connaît pour éviter de me faire hacker mes mots de passes sur mon ordi ou mes clés.

    Bon week-end,

    Noé

    Répondre
    • Bonjour Noé,
      En effet, je ne l’ai pas précisé, mais il est sûrement plus sûr de ne pas nommer le fichier avec un nom trop évident! Bonne remarque :)

      Répondre
  13. Salut Marie-Eve et merci pour ces conseils précieux !

    Je vais mettre sans plus attendre ces conseils en application car j’ai vraiment un temps de retard… je ne connaissais pas cette donnée.

    Et bon comme on dit, la sécurité avant tout !

    A bientôt,

    Mathieu

    Répondre
  14. Merci Marie-Eve pour cet article. J’ai eu l’impression que tu t’adressais directement à moi et je vais de ce pas utiliser ton fichier. Il vaut mieux prévenir que guérir.

    Merci et à bientôt.

    Maurel Archange.

    Répondre
  15. des conseils bien pratiques. perso, les de pass sont dans un petit carnet que je mets à jour tout le temps

    Répondre
  16. Bonjour Marie,

    Je découvre ton blog, tres bon article vraiment! Je reviendrais 😉

    Répondre
  17. Merci pour tous ces rappels qui sont parfois nécessaires !

    Répondre
  18. merci pour le temps que vous passer sur ce blog et les informations que vous faites figurer. En tout cas c’est un blog utile de plus il est facile à consulter. Bonne continuation!

    Répondre
  19. Très bon rappel, encore aujourd’hui, nombreuses sont les personnes qui s’embrouillent et qui perdent facilement leurs nombreux mots de passe. Pour ma part, je centralise tout dans un endroit sécurisé, au moins je ne m’embête pas et je ne prend pas de risques non plus 😉

    Répondre
  20. Gros sujet les mots de passe effectivement.+1 pour cette article. Et je viens de découvrir votre blog au passage.

    Répondre
    • Bienvenue par ici Monsieur Calvitie ! (je fais des rimes^^)

      Répondre
  21. Mais Marie-Eve !? on dirait que tu me connais …en tous cas, c’est mon profil que tu viens de décrire. Sauf que j’avais pris la précaution de mettre bien au chaud mes précieux mots de pass sur un jôli fichier texte sur mon disque dur de sauvegarde, que j’avais fait suite à une panne physique de mon disque dur principal …mais que j’avais pas remplacé encore le disque dur cassé et que du coup la sauvegarde était devenue mon disque dur principal (vous suivez ?) et paff ! disque foutu ! impossible de le voir ni dans le Bios ni avec un boitier externe ni dans une autre tour…nada !
    et le rapport avec le sujet , le voici: PLUS DE PRÉCIEUX MOTS DE PASSE.
    Heureusement, une bonne mémoire car de toutes façons, je suis très flemmarde et je les tapais plutôt que d’aller les chercher dans mon fichier…mais quand même. Le stress…
    Merci d’avoir ravivé ce souvenir…que je dois RE-ranger mes mots de passe avant l’Alzheimer.

    Répondre
  22. Bonjour,

    Je dois avouer que c’est un vrai calvaire !
    J’offre une solution :

    Choisir un pseudo et un password dans chaque domaine.
    – Création de site : wordpress, ndd, hébergement, http://ftp...
    – Espace membre de formation
    – Newsletter…

    Qu’en pensez-vous ?

    Répondre
    • Bonjour,

      Oui c’est une idée de segmenter par domaine. C’est pas idéal, mais c’est bien mieux que d’utiliser le même partout !

      Répondre
  23. La solution papier est hyper importante. Vous savez qu’on peut mourir ?
    N’hésitez pas à le mettre dans un coffre (si vous en avez un) ou un endroit secret, qui sera révélé à la personne de votre choix dans votre testament.

    Qui, je le rappelle, s’écrit de son vivant… 😉

    Non, ce n’est pas pour vous faire peur, mais un simple rappel à la réalité. Et si vous voulez que vos créations numériques vous survivent (pour vos enfants, votre moitié…) alors prenez les moyens !
    Déjà que les comptes bancaires sont bloqués (même joints!) au décès de quelqu’un, soyez prévoyants !

    Pour en revenir totalement à ce sujet : ne vous encombrez pas inutilement.
    Dans beaucoup de cas, vous pourrez retrouver un mot de passe oublié, car la plupart des sites/FAI proposent des moyens de le renouveler en cas d’oubli (même cPanel). En revanche, il est indispensable de connaître votre identifiant s’il ressemble à ilLjx4dV par exemple (Gator et autres) !
    Ou de le sauver.

    Un dernier truc : mettez un mot de passe (que vous retiendrez;) sur le .doc qui contient vos identifiants et mots de passe… Keepass & Cie ont des limites : il peut planter ou le mobile être en panne/perdu/volé bref, indisponible !
    Et surtout, si quelqu’un y a accès, il a accès à tout… J’en parlerai plus longuement ailleurs en septembre, cause FB !

    Bonne sécurisation,
    M.

    Répondre
  24. Enorme ! Je pense que ce qui m’a le plus mis dans le pétrin, c’est effectivement cette histoire de mots de passe.

    On a les identifiants du cms, les identifiants de l’hébergeur, du FTP, de la BDD… Mais ça ne s’arrête pas là, quand on veut pouvoir faire des annuaires, on commence à avoir ces identifiants là aussi.

    D’ailleurs, si je peux donner un conseil aux gens, ne jamais mettre les mêmes identifiants pour les annuaires que pour les autres, on ne sait jamais si les mots de passe n’apparaissent pas en clair dans la BDD des possesseurs de ces annuaires !

    Répondre
  25. Merci pour ce très bon article qui va m’aider à y voir plus
    clair. Surtout au moment de reconduire mon abonnement annuel, c’est
    une parfaite révision.. Moi, je note tout cela dans un bon vieux
    répertoire papier, je sais c’est un peu « old school » , mais ça va
    très vite pour tout retrouver. Je m’abonne !! Bien cordialement
    Lou-Ann

    Répondre
  26. Bonjour,

    Il y a pas mal de personnes qui utilisent le même mot de passe partout. En fait, il faut bien comprendre une chose : le fait de créer un mot de passe c’est avant tout pour se protéger de la malveillance, en d’autres termes, pour ne pas que l’on vienne nous faire chier !
    On ne peut pas parler de mot de passe de la même façon à tout le monde, c’est pourtant monnaie courante ! C’est comme si nous parlions de coffre-fort à un sans-abris : ça n’a pas de sens !

    Il faut connaître son profil, savoir si oui ou non nos données sont super méga importante et quel accès on pourrait avoir si on nous prend nos mots de passe. J’ai un ami qui se vante de n’utiliser qu’un seul mot de passe pour tout et sans jamais s’être fait pirater quoi que ce soit. Le pire, c’est qu’il donne son mot de passe, il me l’a dit mais je ne m’en souviens pas… En fait, j’ai beaucoup réfléchi à la question et, globalement, il a raison ! Je vais vous dire pourquoi.

    Le mot de passe protège des documents ou des accès à une personne qui serait susceptible de les utiliser parce qu’elle voudrait nous nuire, parce qu’elle voudrait entrer dans un domaine qui lui est privé etc.

    Maintenant quand on regarde bien, les personnes qui nous nuisent le plus sont généralement dans notre entourage direct. Celui qui ne vous connait pas ne va pas vous nuire car il ne sait même pas que vous existez. Ce n’est pas rassurant pour son égo, mais c’est le cas. En gros : ne vous protégez pas trop, la plupart des personnes, disons 99,99% de la population mondiale ne vous connaisse pas et se moque de ce qu’ils pourraient faire ou découvrir avec vos mots de passe. Mais, on joue sur la peur car ça fait vendre. Même si vous ne payez pas directement, ce qui sera rarement le cas, vous payerez indirectement via des services en plus proposés par des logiciels, par exemple, que vous payez.
    La plupart du temps, ça sera la copine qui voudra voir dans vos mails, n’est-ce pas vrai ? Donc même si vous mettez vos mots de passe dans un blog perdu sans référencement, mais accessible à tous, ils seront peut-être en lieu plus sûr. Bon, j’exagère un peu mais vous voyez l’idée.

    Là où l’action est stupide, vraiment, c’est quand on galère à trouver ses mots de passe parce qu’on les a voulu sécurisé, alors que la sécurité est disproportionnée par rapport au besoin de sécurité que l’on avait, selon l’importance de nos données et le degré d’intérêt qu’elles peuvent avoir aux yeux des autres.
    Quand on cherche ses mots de passe, ne les trouvons pas, enfin, quand l’énergie à la protection est plus grande que celle qu’on aurait à fournir en cas de  » pire situation qui puisse nous arriver  » là c’est bête !

    Si une personne dit qu’elle affiche ses mots de passe chez elle, à la vue de tous, on dira que c’est dangereux. Je dirais que ça peut l’être, mais ça peut aussi bien ne pas l’être, mais ça on ne le dit pas souvent… En fait, si l’on me dit  » houla fait gaffe c’est dangereux  » j’aurais tendance à répondre  » euh… je n’invite que des personnes de confiance pas toi ?  » Enfin, j’espère que l’on ne soupçonne pas, d’emblée, les gens que l’on invite chez soi sinon le problème vient de là et non de notre façon de conserver nos mots de passe.

    Je sais que ça ne fait pas plaisir à entendre, que nos données représentent aucun intérêt pour la grande majorité mondiale, pourtant, c’est vrai. Nous sommes rarement visés directement – hors contexte familiale et amicale – mais nous le serions plus indirectement, c’est-à-dire visé parce que ce n’est pas nous, mais la structure dans laquelle nous étions qui était, elle, visé. C’est pour cela qu’un bon archivage de données suffiront la plupart du temps.

    Même si beaucoup de personnes ont peu de données  » top secrètes  » le mieux est d’effacer les mots de passe de vos boîtes mails. En fait, il ne devrait y avoir que des conversations et ça la plupart des gens s’en foutent de ce que vous racontez. Donc peu de risque que l’on vous pirate.

    Alors, vous pouvez aussi utiliser le document mis ici à votre disposition pour y insérer vos mots de passe. Le même pourra être créé pour y insérer et classer l’ensemble de vos mots de passe. Les seuls qui y auront accès seront les personnes que vous côtoyez de près, en encore avec le système de session… Après, si vous ne faites pas confiance à votre entourage, ce qui est problématique aussi, mais là c’est une thérapie familiale qu’il faut faire ou autre, donc là vous pourrez, je pense, utiliser un gestionnaire de mots de passe qui classera en plus vos données – bien pratique ! – tout en les protégeant.

    Merci pour cet article. :)

    Répondre
    • Bonjour Samuel,

      Et bien tu t’es lâché dans ce commentaire… oO Sans compter que mon avis, c’est que tu te trompes complètement en pensant que seuls ceux qui te connaissent veulent te nuire. A l’heure d’internet, ya aussi des bons groupes de personnes malintentionnées qui cherchent activement à craquer tes mots de passe pour récupérer tes données et les revendre. Ils ne font pas ça parce qu’ils veulent te nuire personnellement, mais juste pour gagner du fric.

      Je ne sais pas comment ça se passe exactement, mais je serais pas étonnée que les algos sont programmés pour tester tous les sites possibles dès qu’un couple identifiant/mot de passe fonctionne quelque part. Et là, si tu as mis le même mot de passe partout…banco !

      Répondre
  27. Bonjour à tous !
    Marie-Eve, c’est mon premier passage sur ton site, et voilà que j’interviens déjà … Tu peux remercier SG autorep 😉
    Jai vu sur un ebook cadeau (je ne sais plus lequel…) une excellente méthode pour faire des bons mots de passe,
    et s’en rappeler : Prendre une chanson ou un poème et se servir des 1ères lettres de chaque mot.
    Par exemple avec la Marseillaise :
    « Allons enfants de la patriie le jour de gloire est arrivé »
    ça nous donne comme mot de passe :
    Ae2lplj2gea
    11 signe alphanumériques avec une majuscule, c’est déjà bien pour un mdp !
    C’est facile à mémoriser. Bon, comme j’ai écrit celui là, le voilà grillé, mais c’est pas les chants et les poèmes qui vont
    nous manquer.

    Répondre
    • Bonjour Michel,

      Bienvenue sur le blog! Et merci pour cette participation pertinente, tu nous donnes une très bonne méthode pour créer des mots de passe sécurisé.

      Répondre
  28. merci MarieEve pour cet article sur les identifiants, mot de passe et Cie….
    Personnellement j’en ai plusieurs dizaines que j’essaye de gérer tant bien que mal sur un HDD externe de sauvegarde avec un cryptage en +.
    Je retiens de ton article les sauvegardes en + sur clés USB
    Je vais essayer ton tableau mais c’est plutôt ma femme qui va le tester car pour elle c’est plutôt avec des bristols qu’elle sauvegarde tous ces codes.
    Bravo aussi pour l’ensemble de tes tutos et conseils qui sont bien présentés bien que je m’y perd un peu.

    Répondre
  29. Bonsoir à tous

    Comme j’ai une tête de linotte et que j’étais toujours à la recherche de mes mdp, j’utilise dorénavant Roboform, un logiciel sympathique limité dans sa version gratuite mais suffisant pour sauvegarder tout ce qui est lié à mon futur blog.
    Bonne continuation à toutes et tous pour vos projets et encore merci à Marie-Eve pour son formidable travail.

    Répondre
    • Merci Bruno pour ce outil, je ne le connaissais pas encore ! :)

      Répondre
      • Ravi de pouvoir être utile. Pour une fois que c’est moi qui t »apprend quelque chose 😉
        C’est vrai que Roboform m’est devenu indispensable, il est très complet car il ne fait pas que retenir les mots de passe, mais bien d’autres choses également. (générateur de mot de passe, formulaire rempli automatiquement, notes sécurisées…….)
        Ce serait une bonne idée d’article, vu le nombre de personnes ayant de réelles difficultés à gérer.

  30. Bonjour,

    Un outil comme 1password devrait grandement vous aider :

    En plus d’une gestion super sérieuse de vos mots de passe, il vous permet d’en disposer et de les synchroniser sur vos différents appareils Mac, Windows, iPad, iPhone et Android et quel que soit le navigateur.

    Il vous rappellera aussi au moment ou vous créer un nouveau login que ce serait bien de le sauvegarder.

    Il propose par ailleurs un outil de calcul de mot de passe du style je veut un mot de passe avec 29 caractères, chiffres, lettres mais pas caractères spéciaux et juste en minuscules.

    PS : à la connection il vous proposera de lui-même le bon login/mot de passe … donc rien à mémoriser si ce n’est le mot de passe principal.

    Bref de quoi être être en sécurité et relax.

    Bonne fin de semaine.

    :-)

    Répondre
    • Bonjour,

      En effet, ce logiciel m’a l’air très pratique ! Merci pour le partage Didier !

      Répondre
  31. Les grands esprits se rencontre. j’étais justement en train de relever tout mes sites blogs ect et mes mots de passe.
    Quel boulot. Je pensait les mettre sur un doc excel et sur une clé usb, mais comme j’ai la fâcheuse habitude de les perdre donc je vais abandonner cette idée.
    J’ relevé certaine bonne idée ici.
    J’adore le principe de la chanson donné par Michel.
    Pour le 1 password il est payant en dollars et c’est en anglais donc trois raisons pour moi de ne pas le prendre :)
    Par contre l’idée de mettre tout ça sur droopbox pourrait être sympa comme ça récupérable n’importe où.
    Mais avant ça je doit tout lister
    Un peu de travail en perspective.

    Merci Marie Eve pour cet article

    Répondre
    • Bonjour Luc,

      Puisque tu y es, tu peux essayer le logiciel présenté par Dider (commentaire juste au-dessus) qui m’a l’air pas mal du tout !

      Répondre
      • Bonjour MArie-Eve,

        Comme je l’ai exprimé sur mon post juste au dessus le logiciel est en anglais et payant. Donc pas pour moi car l’anglais et moi ne sommes pas bon amis.
        Par contre je vais faire un tour sur Roboform cité plus haut

        Belle journée
        Luc

      • Bonjour Luc,

        Ah mince, j’avais pas vu que c’était de cet outil que tu parlais !

  32. Excellent article. Cela fait déjà plusieurs années que je propose aux stagiaires qui viennent apprendre à créer un site web une fiche renseignement qui contient l’ensemble des codes d’accès (interface hébergeur, base de donnée, ftp, connexion cms, adresse mail pour référencement, adresse d’administration du site en ligne, etc…).
    Aujourd’hui je ne peux pas me passer de cet outil tant le gain de temps est important.
    Fini les stagiaires qui croient réinventer la roue en pondant au bout dix minute un mot de passe avec le prénom de leur gamin et l’année de naissance….
    On fait du copier/ coller depuis la fiche et basta : aucune erreur de frappe, c’est tout bénéfice.
    Fini également les notes manuscrites avec les éternels problèmes majuscule / minuscule, c’est un « 1 » ou un « l », c’est un « 0 » ou un « o ».
    La fiche est exportée au format pdf pour éviter une modification accidentelle. Si le stagiaire rencontre un problème sur le site par la suite il peut la communiquer au prestataire de son choix.

    Répondre
    • Ah oui, bonne idée d’imposer les mots de passe. Je n’y avais pas songé !

      Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Voici la 1ère et la plus importante chos... - [...]   [...]
  2. Quatre liens sur lesquels vous allez prendre PLAISIR à cliquer « Virtuose-Marketing - [...] Cliquez et découvrez ce problème sur Les Doigts dans le net… [...]
  3. Partagez vos accès FTP en toute sécurité - Les Doigts dans le Net - […] possèdent de se connecter directement sur le serveur où est installé le site. Parmi les nombreux jeux d’identifiant et…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint