9 modèles de sites web pour votre entreprise

9 modèles de sites web pour votre entreprise

Quand l’envie d’avoir un site web pour son entreprise se fait sentir, on peut se retrouver perdu devant les nombreuses dénominations qui existent: site vitrine, portails, réseau social, site eCommerce…et tant d’autres! Pourtant un site n’en est pas un autre. Il est important de saisir les enjeux de chaque modèle pour déterminer celui qui répondra le mieux à vos besoins.

Quel site internet choisir pour mon entreprise ?

1le site Vitrine

Le site vitrineLe site vitrine est votre carte de visite sur Internet. Généralement constitué de 3 à 10 pages, il présente à vos prospect votre société ou votre activité professionnelle. Vous pouvez y mettre l’historique de votre entreprise, des photos de vos locaux et des zooms sur vos produits phare.

Le formulaire de contact et les coordonnées de l’entreprise doivent être mis en valeur. Vous pouvez utilisez une carte interactive (comme Google Maps) pour vous situer géographiquement.

Profitez de cet espace internet pour révéler quelque chose de plus à vos prospects: l’authenticité de votre savoir-faire, le sérieux de votre processus de fabrication, la composition des membres de votre équipe. N’hésitez pas à vous rapprocher de vos clients en humanisant la relation: utilisez des vidéos de vous et de vos clients satisfaits.

Pour qui est fait le site vitrine ?

Si vous voulez une présence Internet pour votre activité professionnelle, je vous conseille d’envisager un site vitrine. C’est un bon début pour commencer: ça ne vous coûtera pas trop cher, et vous avez la possibilité de le faire vous-même si vous aimez l’outil informatique (pas besoin d’être geek non plus).

Les outils utilisés de nos jours vous permettront de facilement modifier les textes et les photos: c’est aussi facile que d’utiliser Word. Pratique pour tenir à jour vos tarifs, vos prestations ou vos produits.

Exemple

  • Le relais de l’Autize, auberge très sympa en Vendée

2Le site eCommerce

le site ecommerceLe site d’eCommerce vend un produit physique ou virtuel. On y retrouve des articles, leur description, leur photo et leur prix, classés par catégories. Différents moyens de paiement (carte bleue, chèque, Paypal etc) sont disponibles ainsi que des services avant et après vente. Deux tendances se côtoient: le site généraliste qui vend de tout et le site de niche qui concentre ses efforts sur un seul produit ou une gamme limitée de produits.

De nombreux types de produits peuvent être vendus sur un site eCommerce: réservation d’hôtel en ligne, courses à domicile, vêtements (sur mesure aussi!), logiciels, films, bijoux, tickets de transports, meubles…

Un site eCommerce peut être le pendant virtuel d’une boutique physique. C’est une bonne façon d’élargir sa clientèle, de tester ses produits par des questionnaires et d’augmenter sa popularité grâce à des actions marketing (jeu en ligne, publicité maîtrisée et ciblée…).

Le site eCommerce : pour qui ?

Toutes les entreprises qui ont un produit à vendre sont susceptibles de lancer un site eCommerce mais le succès n’est pas garanti! Il ne faut pas oublier qu‘un site eCommerce est avant tout un commerce…avec toutes les difficultés que cela impose. A cela s’ajoute les défis propres au web: référencement, contraintes techniques, réputation… Vous devez bien connaître la communication Web ou vous y intéresser fortement avant de vous lancer dans un site eCommerce sous peine de ne jamais voir votre site décoller.

Exemple

3Le site Participatif

le site participatifLes sites participatifs sont une catégorie un peu à part. Ici, ce sont les visiteurs, simples anonymes ou membres du site, qui créent le contenu. Les sites participatifs existent sur le web depuis moins de 10 ans. Ils sont liés à l’ère du « Web 2.0 ». Ce terme ultra-connu et souvent employé à tort signifie simplement la possibilité pour le visiteur d’interagir avec d’autre personnes, grâce à certaines fonctionnalités mises à disposition sur un site internet: publier une vidéo ou des photos, écrire un article…

Cela veut dire que si un visiteur peut publier un commentaire sur votre site, alors votre site est 2.0. Évidemment ça veut dire aussi que quasiment tous les sites que nous utilisons quotidiennement sont 2.0.

Ceci dit, il existe des sites qui se démarquent des autres car ils sont exclusivement basés sur les publications des visiteurs. Ce sont ces sites que je désigne ici comme « sites participatifs ». C’est le cas de Facebook ou de Youtube, par exemple. Mais il en existe beaucoup d’autres: les forums, les sites pour créer une page en ligne, les blogs communautaires où plusieurs personnes rédigent les articles, les comparatifs en ligne basés sur le vote des visiteurs, les sites de petites annonces, les sites de rencontres …

Pour qui est fait le site participatif ?

Les sites interactifs sont souvent le fruit d’une équipe ou d’une communauté, et non d’une entreprise (même si certaines communautés sont devenues depuis des entreprises…mais ne nous égarons pas). Vous aurez peu l’occasion de créer ou de gérer ce type de site, sauf si vous souhaitez créer une communauté autour de votre entreprise (encore faut-il que votre cœur de métier s’y prête).

Nous avons vu que les forums font partie des sites interactifs. C’est même la sous-catégorie la plus représentée. Mais la modération est très chronophage, si bien que peu de forums sont réellement entretenus et animés.

Exemple

4Le site Evènementiel

le site évènementielLes sites événementiels ont une durée de vie très courte: généralement, le temps de l’évènement! Constitués de quelques pages présentant un film, une soirée ou tout autre évènement ponctuel, ils sont souvent couplés à une campagne marketing qui va créer un « buzz » et augmenter les visites sur le site. En effet, ce type de site se référence mal car il n’existe que peu de temps, or, le référencement est un travail de longue haleine.

Un bémol: ces sites ne meurent pas toujours avec la fin de l’évènement. Certains restent en ligne, mais ne sont plus promus.

Pour qui lancer un site événementiel ?

Si vous souhaitez mettre en avant un évènement ponctuel et médiatisé, lié à votre activité professionnelle, un site évènementiel est très approprié. Vous devez avoir déjà une présence forte sur Internet pour créer des liens vers ce site, sans quoi, il sera invisible pour les visiteurs car introuvable sur les moteurs de recherche. Le budget de ce type de site est souvent conséquent, je vous conseille de vous faire accompagner dans votre démarche ou de bien vous former en communication et en (web)marketing.

Exemple

  • XII, le site de Canal+ à l’occasion de la sortie de la série XIII

5L’Annuaire

les annuaires webLes annuaires web sont l’équivalent des annuaires papiers: ils recensent par sous-catégorie un grand nombre de ressources (des sites internet) sur une thématique donnée. La plupart du temps, ce sont les propriétaires des sites-ressources qui s’inscrivent volontairement (et gratuitement) sur les annuaires adéquats, afin de bénéficier d’une plus grande visibilité. Le gestionnaire de l’annuaire effectue une vérification manuelle à postériori et se réserve le droit de supprimer le candidat. Cette procédure garantit une certaine qualité des ressources proposées et évite les abus.

Le rôle d’un annuaire est grand pour le site qui y est recensé: en effet, Google connaît les annuaires dit « de qualité » et donne plus de valeur aux sites qui y paraissent.
Attention toutefois, car l’inverse est vrai aussi: Google pénalise les sites qui se trouvent sur des annuaires de mauvaise qualité. Faîtes vous conseiller pour trouver l’annuaire qui vous correspond.

Pour qui ?

Les entreprises dont le coeur de métier consiste à recenser de nombreuses ressources dans leur domaine, ou à coordonner de nombreux prestataires auront tout à gagner à mettre en place un annuaire, pour exposer leur position centrale et se placer ainsi comme leader. La procédure d’auto-inscription vous amènera sans effort de nouvelles ressources, que vous devrez néanmoins vérifier, nourrissant ainsi votre réseau professionnel et votre maîtrise du sujet.

Exemple

6Le Moteur de Recherche

Le moteur de rechercheLe moteur de recherche est de loin le plus connu de tous les types de sites. Google a largement démocratisé son utilisation. Outre le célèbre moteur minimaliste et généraliste, de nouveaux moteurs de recherches ont vu le jour. Ils permettent de chercher sur un type d’information (ex: que des logiciels) ou sur une thématique donnée (ex: que les films).

Pour qui ?

Si vous possédez un grand volume d’information utile pour vos clients, même s’il est organisé par ailleurs, il peut être intéressant de réaliser un moteur de recherche. En fonction de votre cible et de la manière dont ils recherchent l’information, le moteur devra être conçu différemment: recherche sur des mots-clefs associés, sur le titre de vos produits, dans les catégories… un moteur n’en est pas un autre! Prenez le temps de réflexion nécessaire, faites des tests.

Exemple

7Les Portails

le site portailLe portail est, comme son nom l’indique, un passage vers d’autres sites. Il rassemble un grand nombre de ressources classées par catégories, sur une thématique donnée. Certains portails sont généralistes comme le très célèbre Yahoo (qui est aussi un moteur de recherche). D’autres sont spécialisés. Leur but: devenir la page d’accueil de leur visiteur.

Un portail se présente comme une seule page web coupée en différentes zones, exposant des outils, des liens vers des sites, des formulaires, des « widgets » _ces données interactives comme le widget météo_ et d’autres informations diverses. Le portail comporte souvent un espace membre où le visiteurs peut s’approprier la page et la personnaliser : changement de position des widgets, changement de couleur des zones, suppression/ajout de certaines données… Le portail tend à être un endroit rassurant, familier. Bien qu’étant un point de départ vers de nombreuses ressources, ce n’est pas un listing impersonnel et objectif, tel que l’annuaire.

Pour qui ?

Les motivations pour posséder un portail sont sensiblement les mêmes que pour un annuaire, la volonté d’animer un réseau d’utilisateur en plus. L’infrastructure technique est importante (tout comme tout site participatif) et la communication également.

Exemple

8Les Agrégateurs de flux RSS

l' agrégateur de flux rssCe nom barbare est sans doute ce qui freine le plus la popularité de ce type d’outil auprès du grand public et de certains professionnels. Pourtant, c’est une invention fantastique que l’on doit au web 2.0.

Un agrégateur est une page web (gratuite) personnelle, sur laquelle se regroupent des informations venant de différents sites. Pour remonter automatiquement les informations d’un site que vous visitez, il suffit de vous abonner au flux RSS de ce site. Dès lors, les articles nouvellement publiés apparaîtront sur votre agrégateur, centralisant ainsi toutes les informations du web qui vous intéressent, au même endroit.

Une entreprise, sans aller jusqu’à proposer à ses clients de créer leur propre page, peut tirer avantage de cette technologie. Google Actualités (Google News), qui est un agrégateur, en est un bon exemple. Les « news » qui sont exposées ne sont pas la propriété de Google, qui ne fait par ailleurs pas de journalisme, mais bien de site d’informations reconnus (le monde, France soir etc). Par ce procédé, Google peut proposer une information de qualité sur un domaine qui n’est pas le sien (les actualités), en toute transparence.

Pour qui ?

Si vous connaissez des sites-références dont les informations peuvent être utile à vos clients, regroupez-les dans une page-agrégateur au sein de votre site Web. Vos visiteurs apprécieront la démarche et votre valeur augmentera à leur yeux, pour bien peu d’effort. Créez des partenariats avec les sites que vous suivez, vous êtes dans la position avantageuse de celui qui amène du trafic à son partenaire : profitez-en!

Exemple

9Le site personnel ou blog

le blogComme son nom l’indique, le site personnel est…personnel. J’entends par cela que la thématique du site est tournée sur une personne. Mais cela ne signifie pas qu’elle n’intéresse que la personne concernée.

Au-delà de l’adolescent en mal d’identité, beaucoup de gens ont des centres d’intérêts, des passions qu’ils ont envie de communiquer, de partager, avec d’autres personnes que leur entourage (pas forcément passionné par les mêmes intérêts). Ce partage est souvent bien accueilli, et si l’auteur maintient sa publication régulière et son discours passionnant, les visiteurs se feront plus nombreux et une vraie relation s’installera entre lui et ses lecteurs.

Google favorise les blogs car leur contenu est riche et très souvent mis à jour. Les entreprises l’ont bien compris et sont nombreuses à vouloir mettre en place ce type de site. Mais vos visiteurs ne sont pas dupes: si vous voulez construire une relation, il faudra vous engager réellement et être à l’écoute de leurs attentes. Vous remettre en question et apporter un vrai plus fera la différence.

Un blog n’est pas un espace de promotion de son activité, c’est un lieu de partage et d’enrichissement mutuel.

Pour qui ?

Le blog intéressera les entreprises transparentes envers leur public, qui ont du temps à consacrer à diffuser du contenu gratuit de qualité afin d’aider leur client tout en améliorant leur image et leur réputation.

Exemple

Quel type de site web avez-vous pour votre entreprise et pourquoi avoir choisi celui-là ?
Marie-Eve

modèles de sites web pour entreprise, quel site choisir pour mon entreprise, quel site internet choisir

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

9 commentaires

  1. Bonjour Marie-Eve,

    Le site E-commerce est souvent choisit afin de se lancer sur internet et laisse beaucoup d’espoir à de nombreuses personnes.
    Seulement il faut savoir qu’il est très difficile de se démarquer de la concurrence qui est très présente dans ce secteur.
    Il va vraiment falloir proposer un produit qui se démarque des autres. Et comme tu le dis si bien Marie-Eve, reste ensuite à promouvoir le site, le référencer ect…
    Très difficile, que ce choix de maintenir une boutique en ligne !

    De toute façon, pour n’importe quel site qui sera mis en place, il va falloir bosser très dure pour avoir des retombés positives.
    C’est la dure loi d’internet !

    Répondre
    • C’est bien dit!
      En fait, dans quasiment tous les domaines, il faut bosser très dur pour avoir des retombée positives. Tout le monde s’accorde la dessus. Mais dès qu’il s’agit d’Internet, le sens commun s’oublie vite.
      A bientôt Gurvann!

      Répondre
    • Pour le e-commerce, tout dépends en effet de ce qu’on vends et de si on est réputé sur le marché. J’ai eu un site de vente en ligne pendant huit ans avant de m’occuper de l’actuel, et très honnêtement, parce que bien positionné (boutique déjà existante et réputée) et avec un service client béton, on n’a pas eu à faire beaucoup d’effort

      Répondre
      • En effet, le service client est vraiment une priorité quand on vend sur Internet. Ca peut faire toute la différence avec un concurrent, même moins cher, et c’est gage de perennité.

  2. et en 10, le blog d’entreprise … qui n’est pas forcément du e-commerce mais un moyen pr l’entreprise de garder le contact avec des prospects, ses clients…

    Répondre
    • Oui, en fait, c’est inclu dans le point 9… je devrais revoir mon intitulé…
      Le blog est un modèle qui s’applique très bien aux entreprises qui veulent être proches de leur prospect. Mais la démarche doit être sincère et apporter une vraie valeur ajoutée à la communauté. Ce n’est pas un espace de com et d’auto-promotion déguisé. J’insiste un peu la-dessus car je trouve dangereux pour une entreprise de mal saisir le concept de blog: si la communauté peut vous propulser, elle peut aussi vous couler.

      Répondre
  3. Bonjour Marie-Ève,

    Moi, j’ai choisi de me diriger vers un site personnel de blog afin de définir ma passion favorite pour intéresser vivement mes lecteurs. Je n’ai pas encore commencé à écrire des articles de copywriting que je souhaiterais faire le plus tôt possible pour mon blog dû à des problèmes de configuration et d’installation de WordPress à cause de pépins freinant ainsi mon activité, mais je tente actuellement par tous les moyens de sortir de la phase du désert…

    J’ai choisi ce type de site internet pour pouvoir: 1° Créer ma liste de clients, la sonder pour savoir quels sont les blocages, les peurs, les frustations et bien sûr les besoins les plus saillants des nouveaux visiteurs et de connaître les résultats de ce sondage par les actions entreprises durant l’année… 2° Concevoir un produit d’information et services existants au formats «Techniques des vidéos» et 3° Se démarquer à travers sa niche et segmentation de marché choisi , utilisez la vidéo comme moyen de communication avec les prospects et nouer des partenariats stratégiques avec les acteurs de son marché et enfin, Entreprendre et se positionner en meneur de groupe afin de créer la dynamique de réussir… Voilà pour les enjeux, les objectifs visés et la stratégie globale de l’entreprise et du choix de ce site que j’aimerais monétiser et rentabiliser par la communication Web…

    D’autre part, un site ecommerce est aussi le site que je vise fortement pour les mêmes raisons de cet autre lancement car on peut facilement y apporter du contenu enrichi pour son blog, innover en développant et en promouvant la vente de ses produits et services, un must pour le référencement et le trafic désireux de visiter votre site…

    Et le site vitrine viendra par après pour expanser, innover dans d’autres gammes de nouveaux produits et services, le tout entièrement automatisé afin d’offrir un sevice efficace et rapide à la clientèle…

    Réal

    Répondre
  4. Les sites web qui font office d’application, vous les définissez comment ?

    Répondre
    • Bonjour,
      Ce sont des web applications (ou « webapp »).Du fait de leur nom, on les classe (moi en tout cas) plutôt dans la catégorie « application » que « site web »…ce qui fait que je ne les ai pas mentionnées ici.
      En anglais, SAAS (Software As A Service) est le terme consacré.

      Etes-vous le dirigeant de gmx ? Si oui, comment appelez-vous ce type d’application ?

      Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Connaissez-vous la différence entre un site et un blog ? - Les Doigts dans le Net - [...] En effet, le terme « site web » peut aussi s’appliquer à un réseau social, un site vitrine d’entreprise, un moteur…
  2. Rétrospective 2012 et bonne année 2013 ! - Les Doigts dans le Net - [...] 9 modèles de sites web pour votre entreprise [...]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint