L’avenir du livre en BD [Relax, c’est mercredi]

L’avenir du livre en BD [Relax, c’est mercredi]

Pour partir en vacances la valise légère, j’ai craqué pour la dernière tendance: le livre électronique.

Si vous êtes tenté par ce type de support de lecture, je vous conseille grandement de vous intéresser au Kobo plutôt qu’au Kindle.

Il bénéficie d’une couverture publicitaire moins grande mais il est selon moi, bien mieux que son concurrent (pour moins cher en plus de ça!).

J’arrête là mes conseils de shopping, place à la détente!

Voilà une petite bande dessinée qui plaira aux détracteurs du livre électronique ! (Vous avez la traduction en dessous)

Source: http://www.ebouquin.fr/

La traduction

  • Case 1: Nous sommes fatigué de lire sur des écrans
  • Case 2: Ils font mal aux yeux la vue et demande de porter des lunettes spéciales
  • Case 3: Nous les cassons facilement quand on lit en marchant
  • Case 4: Il est temps de repenser nos appareils de lecture
  • Case 5: Commençons par les rendre plus interactifs (Légende: lisez chaque ligne l’une après l’autre, attrapez et tournez la page pour lire la suite)
  • Case 6: Leur poids devrait être proportionnel à la quantité d’information se trouvant à l’intérieur
  • Case 7: ….A terminer de traduire….(Légende: pas besoin de lunettes spéciales, moins de douleur aux yeux, biodégradable)
  • Case 8: Ce nouvel appareil de lecture pourrait avoir une seconde utilité: la décoration d’intérieur
  • Case 9: Par conter, ils pourraient rendre la livraison de livre par les airs difficiles…

image

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

15 commentaires

  1. Bonjour,
    Sympa la traduction 😀 j’adore les livres électroniques et surtout les BD, les scan de BD comme naruto et bleach par exemple vont être très bien appréciés sur ce genre de Kobo 😉
    Merci pour la recommandation :)

    Répondre
  2. moi je suis toujours branché livre car j’aime bien l’odeur des feuilles surtout lorsqu’il s’agit de vieux bouquins…

    Répondre
    • Pour moi non plus, une liseuse ne remplacera jamais un vrai bon livre. Mais quand j’ai dû limiter ma valise à 10 kilos, j’ai vu le grand avantage de cet outil 😉

      Répondre
  3. Il est clair que quand tu veux te trimballer tes 15 gros bouquins du genre harry poter, le poids et l’encombrement te persuadent vite de passer à un lecteur électronique.
    Si je puis me permettre de même je pense que les livres audio par contre sont bien plus à même à remplacer tout sa =).

    Répondre
  4. Bonjour Marie-Eve, également j’ai craqué sur les liseuses en fait je suis une fan de science-fiction surtout. Donc, la plupart des livres édités font des centaines de pages mais avec les liseuses je ne rencontre pas de problèmes de fatigues des yeux et la batterie dure énormément. En tout cas, cette kindle c’est ma bibli de poche.

    Répondre
    • Bonjour Kelly,
      C’est vrai que ça ne fait vraiment pas mal aux yeux! Comme un livre papier. A chaque fois, je suis surprise!

      Répondre
  5. Il n’y a rien de mieux que le bon vieux livre, mais quand on a pas assez de place, le livre électronique fait bien l’affaire. De plus, on peut changer de livre autant qu’on veut sans avoir à se déplacer à chercher un autre.

    Répondre
  6. Sympa cette petite BD. L’idéal est vraiment d’avoir les deux un bon vieux livre pour chez soit et un livre électronique pour les vacances et les déplacements

    Répondre
  7. C’est celui que j’ai choisi 😀

    Répondre
  8. Mon kobo est tombé en panne juste au retour des vacances :(
    Comment se porte le tien ? Pas de soucis ?

    Répondre
  9. L’odeur du livre a la même odeur que celle de l’écran, vous croyez ?
    J’aime sentir la douceur du papier dans mes mains, surtout quand il s’agit d’un livre ancien.
    J’adore voir les étagères de la bibliothèque de mes parents qui débordent, j’ai l’impression d’en découvrir un nouveau de derrière les fagots à chaque fois.
    J’adore rentrer dans ma petite librairie de quartier et la voir ranger ses ouvrages.
    J’adore cette sensation d’appartenance.

    Alors qu’avec un livre éléctronique…..j’appuie sur reset et … il disparait ?
    Des chefs d’œuvres qu’on efface, qu’on ne peut pas relire, qui font piquer les yeux, qu’on ne garde pas, qu’on ne savoure pas…

    Drôle d’époque…

    Répondre
    • Bonjour Céline,
      Merci pour ce commentaire touchant de sincérité.

      On sent vraiment ton amour du papier, ou du moins du livre papier. Si ça peut te rassurer, je pense que la majorité des gens pensent comme toi, et on le remarque en lisant les autres commentaires. Le livre a encore de beaux jours devant lui!

      La liseuse électronique possède certains avantages non négligeables selon les circonstances (poids léger, accès à la boutique via internet, livre interactif éducatif…), et elle ne pique pas du tout les yeux (ce n’est pas rétroéclairé). Heureusement qu’elle existe, mais elle ne remplacera jamais un livre, ni dans sa symbolique, ni dans son usage.

      Répondre
  10. oh mais je vous en prie :) je suis une passionnée et je pense que vous l’avez compris :)

    oui, cela a des avantages, il faut vivre avec son temps, je le sais, mes proches me le répètent, mais je n’arrive pas à m’y faire.
    Autant le livre audio pour des non-voyants, je trouve ça légitime, car eux aussi ont le droit d’avoir accès à un certain nombre de nos classiques (fort heureusement la littérature française a des excellents crus :) ) mais quand on me met dans les bras un livre électronique, je me sens mal à l’aise, comme étriquée dans l’écran, dans une case.

    Je ne sais pas si le livre est menacé mais en tout cas l’avenir des petites librairies de quartier, oui, c’est un fait. Les gens ont l’impression de faire des économies en investissant dans un (excusez moi si je suis virulente) gadget électronique alors que le livre en lui-même fait vivre toute une économie : de l’imprimerie en passant par le diffuseur et au revendeur.

    Répondre
    • je suis une passionnée et je pense que vous l’avez compris

      oui je l’avais bien compris :)

      Je vous répondrais que les liseuses et autres tablettes font également tourner l’économie…plutôt chinoise je vous l’accorde 😉

      Mais je dis ça surtout par plaisir de taquiner…

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint