Backlinks et Google en 2014 : une histoire d’amour mouvementée

Backlinks et Google en 2014 : une histoire d’amour mouvementée

Suite à mon article malvenu sur l’utilisation de KeywordLuv, et devant vos nombreuses réactions, j’ai approfondi mes recherches sur le sujet. La révolution du net-linking est un sujet brulant, qui a commencé en 2013 et qui se renforce en 2014. Boulettes à ne pas faire, conseils : suivez le guide !

Au commencement était la boulette…

Toute cette histoire a commencé à attirer mon attention il y a environ un an, lors de la mise à jour Penguin 2.

Motivée par un petit lancement sur mon site, et culpabilisée de ne plus faire de backlinks depuis quelques mois, j’ai décidé de m’y remettre « par acquis de conscience » et aussi histoire de m’offrir une meilleure visibilité (pourtant pas très utile car j’avoisinais les 1000 visiteurs par jour)

J’ai donc fait la tournée des blogs des copains, avec pour objectif de me placer dans « les meilleurs commentaires du mois » et obtenir un max de visibilité durant un mois.

Cruelle erreur !

Ce pic de backlinks qui n’aura duré que un mois, et qui aura coïncidé avec la sortie de Penguin 2 m’a attiré les foudres de Google. Verdict : j’ai gonflé artificiellement la popularité de mon site via la création de nombreux backlinks dans un court laps de temps.

Moi je n’avais pas vu ça comme ça ! J’essayais juste de ramener un peu de monde des blogs que je connais (je ne suis pas en train de dire que j’ai spammé à tout va, j’ai juste pris le temps de lire et commenter plusieurs articles des blogueurs que j’apprécie).

Bref, c’est Google qui a raison.

Analysons ce que j’ai fait de mal pour comprendre ce qu’il faut faire de bien.

Les bonnes pratiques d’un net-linking naturel

Diversifiez les sites sources des backlinks

Vous avez une dizaine de blog ou de site que vous aimez lire ? Il va falloir vous diversifier ! La totalité de mes 25 000 backlinks provenait de 300 sites seulement. C’est beaucoup trop peu. 10 fois trop peu pour être précis !

Outre le nombre, la qualité aussi doit varier :

  • les forums
  • les annuaires
  • les réseaux sociaux
  • les communiqués de presse
  • les commentaires de blog
  • les sites de vos clients et partenaires

Bien choisir son ancre

Par flegme, la plupart de mes ancres sont sur mon prénom : ouf, cela m’aura évité le pire ! Mais si vous utilisez systématiquement un mot-clé, gare à vos fesses !

Idéalement, vous devriez avoir une proportion 80/20 entre les ancres non-optimisées (nom du site, votre prénom, votre nom, url du site, termes neutre du type « cliquez ici », « téléchargez le document »…) et les ancres optimisées sur un mot-clef. J’ai même lu 90/10, alors allez-y molo sur les optimisations, même si vous avez l’impression de ne pas assez en faire.

Gardez les ancres optimisées pour les liens situés dans du contenu à fort valeur ajoutée comme un communiqué de presse ou un annuaire. Dans les commentaires de blog, préférez une ancre neutre telle que le nom de votre site.

Variez les types de liens

S’il est commun de faire un lien sur un mot, on peut tout autant placer un lien sur un fichier PDF ou une image. Même s’ils sont plus durs à placer, ne les négligez pas. Pourquoi ne pas offrir un pdf en cadeau et offrir à vos partenaires de le distribuer sur leur site ? Fournissez-leur le lien du pdf hébergé chez vous et vous obtiendrez de nombreux backlinks (attention à ne pas tous les obtenir en même temps).

Une bonne répartition nofollow/dofollow vous aidera aussi à créer un référencement le plus naturel possible. Justement, parlons-en : c’est quoi un linking « naturel » ?

C’est quoi un linking naturel ?

Je me souviens de mon prof d’informatique qui nous disait qu’il n’y avait rien de plus dur que de reproduire le hasard avec un algorithme (qui par définition est programmé et donc loin de dépendre du hasard).

Pour moi, il est tout aussi dur de faire du référencement « naturel », car par définition, votre référencement répond à une stratégie. Il n’est donc pas naturel du tout.

Si par exemple, vous avez prévu de faire 30 backlinks par mois, et ce chaque mois : ça n’est pas naturel. Un comportement naturel évolue de mois en mois, car nous ne sommes pas des machines.

Pareil pour vos proportions : ne soyez pas chirurgical ! Un peu de l’un, un peu de l’autre : tout est dans le dosage.

Le cas des articles invités

Matt Cutts vient de lâcher une bombe : les articles invités ne doivent plus être utilisés à des fins de référencement.

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Les articles invités vont être pénalisés ?

Oui et non.

Oui, car Google va traquer les articles qui n’ont été publié qu’à des fins de SEO. C’est à dire ceux qui n’ont pas un contenu pertinent et novateur, ou un contenu éloigné de la thématique du blog hôte.

Non, car les articles à haute valeur ajoutée seront toujours les bienvenus, surtout si leurs auteurs possèdent eux-mêmes des blogs pertinents, et encore mieux si tout ce beau monde est répertorié dans Google+.

En conséquence, je n’accepterais plus d’article invité ne répondant pas à ces nouveaux critères. Je vais également me prémunir de tout risque de pénalité en passant les liens des actuels articles invités « un peu limite » en nofollow.

Dans le même veine, Google s’attaque aussi aux articles sponsorisés.

Au final, c’est positif ou pas tous ces changements ?

Ca dépend de quel côté on se place !

A court terme, pour les webmasters, ces changements peuvent avoir de graves conséquences. A long terme, comme toute mise à jour de Google, le web devrait s’en trouver améliorer : pertinence augmentée, moins de spams et crédibilité des auteurs renforcée. Et ça, c’est positif pour tout le monde : webmasters comme internautes.

Pour approfondir le sujet, je vous invite à lire cet article de Axe-Net.

Je sais que vous étiez fort en attente de cet article, j’espère qu’il a répondu à vos attentes. N’hésitez pas à en discuter dans les commentaires, je vous répondrais à mon retour de vacances.

Un épisode de podcast traite de ce sujet, écoutez-le : Comment faire des backlinks de qualité depuis Penguin ? [Episode n°4] !

Image courtesy of luigi diamanti http://www.freedigitalphotos.net

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

45 commentaires

  1. Tu dis des choses vraies dans ton article, surtout concernant le fait que faire du référencement naturel de base n’est pas vraiment naturel, il répond à une stratégie. La seule solution pour y remédier est justement de suivre une stratégie sans forcément la respecter à la lettre, et donc être imprévisible dans ses actions de linking et de contenu. Bien sûr qu’il est nécessaire de suivre sa ligne éditoriale à la lettre, cependant, il peut être bien de ne pas publier ses articles tout le temps à la même date mais de varier de temps en temps. Le backlink restera fort, c’est une évidence, c’est d’ailleurs pour cela que Google met à jour sans cesse des filtres. Sur des expressions peu concurrencées, les backlinks ancrés sont très puissants et il n’est pas nécessaire d’en avoir beaucoup pour passer dans les premiers résultats.
    J’ai bookmarké ton article, il pourra m’être utile à l’avenir! Merci à toi!

    Répondre
  2. Merci beaucoup pour cet article, cela va me permettre de ne pas commettre d’erreur sur l’ancrage. Je n’avais jamais lu qu’il ne fallait pas abuser des ancrage avec mot clé. le ration 90/10 me parait vraiment tout petit. On va essayer de s’y tenir.
    Bonne continuation et bonnes vacances :)

    Répondre
    • Bonjour,

      Non seulement le ratio est petit, mais en plus il est déconseillé d’utiliser une ancre mot-clef dans les commentaires de blog 😉

      Répondre
  3. « Pour moi, il est tout aussi dur de faire du référencement « naturel », car par définition, votre référencement répond à une stratégie. Il n’est donc pas naturel du tout. » C’est ce que j’ai retenue de tous l’article
    Sauf que si Google tient les rênes du SEO et exige du naturel alors pourquoi ne fait t-il pas de même pour donner l’exemple , est ce naturel que Google + soit en si peu de temps deuxième des réseaux sociaux ?

    Répondre
  4. Ca commence à devenir très compliqué les BL sur les blogs. Soit c’est hyper modéré, soit désormais faut passer par FB. Pour moi ça va un peu à l’encontre de l’essence même d’internet, mais bon…
    Bref, le contenu est roi désormais, et c’est là-dessus qu’il faut travailler plutôt que sur le netlinking.

    Répondre
  5. Tu m’a ouvert les yeux sur beaucoup d’astuces j’avoue, je ne connais pas vraiment tous ça, bref je vois que du benef pour l’internaute donc ça va : les spammeur d’hier c’est fini et viendrons surement des nouveau sauf que ça sera plus dure pour eux !
    Joyeux saint-valentins à tous et bon weekend

    Répondre
  6. Merci beaucoup pour cet article, je te souhaitebon courage

    Répondre
  7. Bonjour,

    En aout dernier nous avons fait quasiment les mêmes contstats…

    Quand vous dites
     »
    -les forums
    -les annuaires
    -les réseaux sociaux
    -les communiqués de presse
    -les commentaires de blog
    -les sites de vos clients et partenaires »

    Est ce un classement par ordre d’affinité de google ?

    Merci.

    Répondre
    • Bonjour,

      Non ce n’est pas un classement. Tous ont leur niveau d’importance. Si je devais dire lequel est le plus important, je dirais le dernier car ce sont de « vrais » sites (dans le sens où leur but 1er n’est pas de faire des liens, et ils en possèdent souvent peu _comparativement à un forum par exemple).

      Répondre
  8. C’est vraiment utile de savoir que l’on pense faire du référencement naturel sans le faire en vrai, mais les astuces me seront d’une aide pour savoir où je vais afin de bien référencer. On lisant l’article sur le site d’Axe-net je me rends compte combien le référencement devient de plus en plus difficile.

    Répondre
    • oui en effet, le référencement devient un art de plus en plus complexe. On n’est pas sorti de l’auberge ! 😀

      Répondre
  9. comme toujours vous nous donnez des conseils très utile. Merci MarieEve pour cet excellent billet,
    Je pense que l’utilité d’un commentaire réside en premier lieu dans l’apport d’un opinion, un avis ou d’un ajout. Mais malheureusement, là ou il y’a commentaire, il y’a spam et il y’a des gens qui tentent à tout prix d’optimiser leur référencement sans prendre en compte l’impact négatif de tels commentaires sur le blog qui les reçoit déjà Google a publié un avertissement sévère sur » German blog » de Google Webmaster dire webmasters que vous serez pénalisé pour les liens non naturels

    Répondre
  10. Pour moi, il est tout aussi dur de faire du référencement « naturel », car par définition, votre référencement répond à une stratégie. Il n’est donc pas naturel du tout. » C’est ce que j’ai retenue de tous l’article

    Répondre
  11. Merci pour tous ces conseils Marie-Eve.

    Lorsque tu parles de diversifier les Backlinks, tu cites les réseaux sociaux, mais sachant que tous les liens sur FB par exemple sont en « nofollow », quel est l’intérêt au niveau du linking ?

    Pour moi l’intérêt des réseaux sociaux est d’attirer l’attention des internautes et non pas de faire du référencement naturel ?
    A moins que quelque chose m’échappe sur les liens « nofollow »

    Qu’en penses-tu ?

    Répondre
  12. Le référencement naturel est de plus en plus compliqué notamment en ce qui concerne les backlinks. Comme tu le dis très bien il est indispensable de mettre en place une stratégie de Net Linking mais du coup à partir du moment où l’on parle de stratégie, ce n’est plus naturel …
    Bon courage aux référenceurs SEO :)

    Répondre
  13. Bonjour Marie eve , je découvre ton blog , avec beaucoup d’intéret , étant moi même développeur front end freelance , j’ai bien aimé tes petites astuces , concernant WordPress , mon outil de travail préféré ..

    Pour ce qui est du référencement et notamment des fameux BL , je me demande , si au contraire , la donne de Google, n’est pas de limité , le référencement , des sites à leurs contraintes techniques et surtout commerciales … qui depuis quelques années , savent pertinemment que leur moteur de recherche représente 98% des recherches , sur la toile …
    reste peut être à nous webmaster et utilisateurs d’inverser la donne … comme nous l’avons fait avec IExplorer , qui ne se conformais par à la réglementation générale du W3C, pour le css .

    merci encore de tes articles … bonne continuation !!!

    Répondre
    • Bonjour Jmarc,

      Réflexion intéressante…mais quand on voit toutes les peines du monde qu’il a fallu pour inverser la donne avec IE alors qu’il existait des concurrents qui fonctionnaient mieux, on est mal parti pour inverser la donne avec Google et son absence de concurrence…(allez j’exagère, il doit bien en avoir…tu en connais ?)

      Répondre
      • Bonjour, j’avoue être très intéressé par une alternative à google comme moteur de recherche, malheureusement bien qu’ayant testé de nombreux moteurs je reviens toujours à utiliser google car bien que de nombreuses choses m’insupportent (monopole, pubs de plus en plus presente, collecte globale d’informations via smartphone ect) il reste le plus efficace pour effectuer mes recherches.

        Depuis quelques semaines je teste duckduckgo qui sur le papier semble bien mais qui a l’utlilisation manque encore d’un petit quelque chose pour concurencer directement google :)

  14. @MarieEve vous trouver que google est plus pertinent après le pingouin? moi non, une autre chose pourquoi google il s’acharne sur les webmaster, il pouvait tous simplement ignorer les liens qui considère des spams sans pénaliser.
    Autre chose sur le court terme tout le monde ou presque a été pénalisé, sur le long terme il y aurait plus de place pour les webmasters,on verra que les sites de google,d’ailleurs pour le moment il y a que les gros site qui dépensent beaucoup d’argent en pub dans les premières positions. je pense que notre rôle nous les webmaster c’est de essayer de rendre les parts du marché du moteur de recherche un peu plus équitable si nous voulons encore vivre du net

    Répondre
    • Bonjour Dan,

      Non je n’ai pas dit que je le trouvais plus pertinent mais que c’était le but de la manoeuvre. A voir si c’est efficace…

      Pourquoi Google s’acharne sur les webmasters ? Ah ça, il faudra lui demander directement…

      Répondre
  15. Bonjour,

    Google ne s’acharne pas sur les webmasters, Google considère que si on veut se faire connaître sur le web il faut faire de la pub (Google ads de préférence…), et que le référencement naturel doit rester naturel.
    C’est le discours officiel, je ne révèle aucun secret.
    😉

    Sinon, comme je fais partie des « petites mains » de Google qui vérifient ce que font les machines je me permet 3 conseils sur 3 critères qui sont quasiment éliminatoires concernant la qualité et l’intérêt d’un site (et donc sa notation et son référencement par Google) :

    – pas de pub sur la page d’accueil, et pas d’envahissement sur les pages courantes.

    – l’auteur/propriétaire du site doit être clairement identifiable directement sur la page de contact (nom et adresse postale au minimum), surtout ne pas s’abriter derrière un formulaire de contact avec juste une adresse email (erreur la plus fréquente).
    L’auteur d’un article doit être clairement identifiable, tout article doit être daté.

    – et enfin le plus important : le site doit être vivant et actualisé !
    La fréquence minimale dépend directement du site lui-même.
    Par exemple, l’exigence n’est pas la même pour un blog, un site de news, ou un site d’archéologie consacré aux dinosaures.

    Pour un site de news : 48 heures maxi.
    Pour un blog : 1 mois c’est déjà beaucoup mais ça dépend des thématiques (il y a aussi des blogs sur les dinosaures…).
    Pour un site consacré à un évènement historique, un festival annuel, etc. la tolérance est plus large mais n’excède jamais 3 à 6 mois.

    :-)

    J’oubliais : attention aux images et à votre régie publicitaire, au moindre soupçon de pornographie (puritanisme américain oblige) votre site se retrouvera classé X. Il est très difficile et très long d’en sortir…

    Répondre
    • Merci Jean-Renaud pour tous ces conseils !

      Je ne savais pas que tu faisais partie des petites mains de Google. Moi je suis toujours sous le coup de la pénalité Penguin (un an déjà, ils me lâchent pas), si tu as des conseils, je suis preneuse (on peut en parler par mail). J’ai déjà pas mal d’avis et des actions, mais encore un peu c’est toujours bien.

      On se voit sûrement la semaine prochaine, je serai à l’INFA. A++

      Répondre
  16. Merci pour tous ces conseils Marie-Eve.
    Merci pour cet article car il y a beaucoup de choses que je ne connais pas encore.
    Les techniques proposées sont vraiment très intéressantes

    Répondre
  17. Je pense qu’il faut vraiment tester le netlinking naturel.
    Peut être en postant même sur des sites qui n’ont pas la même thématique est une bonne méthode.
    Du moment que le post que tu mettras amènera à une conversation ou répondra à une question.

    Il faut selon moi pas se focaliser que sur les site avec des gros PR mais mettre des BL un peu partout pour que cela soit naturel aux yeux de Google.

    Qu’en pensez vous?

    Répondre
    • Oui je pense que tu as raison. Se focaliser sur des gros PR, ce n’est pas naturel. Le tout c’est d’être pertinent : more quality, less quantity !

      Répondre
  18. Non, hélas. Je n’ai pas bien compris cette histoire de pingouin, je ne pratique pas le backlink et je n’ai aucune info sur la façon dont Google traite la chose. Cela ne fait pas partie des attributions des petites mains.

    Mais, de mémoire, il me semble que Google fourni quelque part une « redemption page » qui permet de (re)montrer patte-blanche.
    Je l’avais utilisé pour un site qui avait été hacké-virussé-malwaré et que Google considérait comme « très dangereux » (à raison), avec la grosse alerte qui fait peur en plein écran et tout et tout.

    Ce site a été ressuscité en quelques jours.

    Répondre
  19. Trés sympa l’article.
    Au passage je découvre ce site, je suis content, ca va me faire de la lecture!
    Sinon extra les commentaires aussi! Heureusement que tu nous rappelle qu’il faut faire attention aux ancres optimisées… Et certains comm qui sont des copiés collés éhontés d’une phrase passe partout, deja présente dans d’autres comm d’autres articles de ton blog… Y en a qui n’ont toujours rien compris…
    Bref, à bientôt

    Répondre
    • Bonjour Christophe,

      Et oui, je n’arrive pas toujours à voir quand un com’ est un bête copié-collé d’une phrase d’un article…pourtant j’en élimine déjà un paquet ! Et comme tu dis, en commentaire de CET article, c’est vraiment abusé, y’en a qui sont à côté de la plaque…

      Merci pour ta visite, et j’espère te revoir !

      Répondre
  20. Bonjour Marie Eve,

    Pouvez-vous m’expliquer ce que vous appelez les « Ancres »?
    J’ai peur de me tromper dans l’explication que je m’en fais.
    Merci

    Répondre
    • Bonjour Stéphane,

      Une ancre, c’est le mot sur lequel est placé le lien, c’est le mot sur lequel on clique. C’est plus clair ?

      Répondre
      • Bonjour MarieEve,
        Ok c’est ce que je soupçonnais, mais par précaution…
        En tout cas merci pour ton article.
        Je vais visiter ton site ces jours-ci plus en détail.

        A+

  21. Salut ! Bon, je vais peut-être poser une question bête mais…comment on fait une ancre sur un lien? Moi, je ne sais pas encore faire ça.

    Répondre
  22. Oups ! Désolé, j’avais pas lu ta réponse juste au dessus…mea-culpa ! Ca marche.

    Répondre
  23. Merci MarieEve de cette petite revue. C’est vrai qu’on cherche tous à améliorer nos positions et que c’est de plus en plus difficile ! Le dieu google dicte sa voix, nous, nous n’avons plus qu’à la subir … ou la contourner mais à ne surtout pas provoquer !

    Répondre
  24. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article et l’interview.

    Cela fait 2 ans que j »essaie de faire du netlinking pour le site dont je m’occupe. C’est extrêmement difficile, sans moyen financier.

    La solution proposée de site satellite est peut-être bonne, mais coûteuse. Et je ne suis pas sûr que Google soit ok avec ceci.

    Sinon bonne chance pour votre remontée dans Google et courage :-)

    Merci encore

    Répondre
    • Bonsoir,
      En effet, si Google le découvre, y’a pas bon ! Le tout est de bien faire ça, pour pas se faire repérer. Trop risqué pour moi en tout cas !

      Merci, on y travaille, on y travaille ! 😉

      Répondre
  25. Merci pour les conseils. :)

    Répondre
  26. Bonsoir,

    Je débute en référencement, je ne pensais pas que google était aussi regardant au niveau des liens. C’est quand même discutable de pénaliser les articles invités, de mon point de vue c’est plus pertinent que les annuaires/CP au niveau du contenu.

    Sinon je vois que tu es « Développeure » !! Pourquoi n’utilises-tu pas le terme développeuse !? (Je sais cela n’a rien à voir avec l’article mais cela m’a interpellé) … Je suis un grand curieux.

    Merci pour cet article qui décrit un cas concret de penguin 2!

    Répondre
    • Bonjour,

      Héhé, parce qu’il y a(vait) débat sur le terme « développeure » inspiré des mots professeure, auteure ou procureure, mais je crois qu’aujourd’hui l’académie française à statué sur développeuse…faut que je m’y mette ! Moi j’aimais assez « développeure », plus original. 😉

      Répondre
  27. Bonjour,
    Bon article, merci beaucoup. Au final ce sont des choses que l’ont sait déjà plus ou moins mais c’est toujours bon de le relire, surtout avec votre façon d’écrire.
    Pour le netlinking, j’ai de plus en plus l’impression qu’il y à une part de loterie.

    Répondre
  28. Bonjour,

    Ah oui, je me rappelle qu’à une époque il y avait un débat sur la féminisation des noms de métiers.
    Effectivement développeure est plus original 😉

    Répondre
  29. Merci beaucoup pour cet article, je te souhaitebon courage

    Répondre
  30. Merci pour cet article et ces conseils. Améliorer ses positions devient de plus en plus compliqué avec un Google de plus en plus exigeant, sur de nombreux critères.
    Encore merci pour l’article.

    Répondre
  31. Bonjour Marie Eve,

    Merci pour cet article très détaillé, ça va devenir compliqué d’essayer d’optimiser son référencement….mais bon, ça laissera une chance au centaine de blog qui propose surement du contenu de qualité mais par méconnaissance des techniques de référencement sont invisible.
    Rodolphe

    Répondre
  32. Merci pour cet article. On en apprend tous les jours sur lé référencement depuis la sortie de penguin et panda. C’est une bonne leçon à retenir pour améliorer le positionnement, cependant dans ebokks pdf certains disent le contraire. Bref, il faut suivre les nouveautés pour s’adapter.

    Merci

    Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Backlinks et Google en 2014 : une histoire d'am... - […] Récapitulatif des bonnes pratiques pour un netlinking respectueux des règles de Google, depuis Penguin en particulier, en 2013 et…
  2. Posez vos questions à notre expert, sur le sujet Comment créer des backlinks de qualité depuis Penguin ? - Les Doigts dans le Net - […] suite à mon article sur KeywordsLuv, votre faux-ami  et suite à celui sur la manière de créer de bons…
  3. Comment faire des backlinks de qualité depuis Penguin? [Episode n°4] - Les Doigts dans le Net - […] Confirmez-vous « les bonnes pratiques d’un net-linking naturel » cités dans cet article : http://lesdoigtsdanslenet.com/backlinks-google-en-2014-histoire-damour-mouvementee/ […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint