Le business-model du bloging est-il rentable ? Chiffres, exemples, graphiques, vous saurez tout !

Le business-model du bloging est-il rentable ? Chiffres, exemples, graphiques, vous saurez tout !

Cette semaine, on m’a posé une drôle de question, une question à laquelle je n’aurais jamais pensé tant la réponse me paraît évidente !

Mais…y’a vraiment un marché pour ce que tu fais ?

Après m’être relevée (ben oui, j’en étais tombée de ma chaise !), j’ai approfondi la pensée de mon interlocuteur. il s’avère que cette question en cachait en fait deux :

  1. Y’a vraiment des gens prêt à payer pour être aidé dans la création de leur site web ?
  2. Le business modèle du bloging est-il crédible ?

La personne avec qui je parlais étant du genre à ne croire que les chiffres, me voilà partie en quête des dernières études sur le sujet, afin d’étoffer mon propos.

Si comme moi, vous tentez de vivre du web, vous avez sûrement déjà croisé ce type de réflexion, que ce soit par vos proches, ou par des organismes plus officiel à qui on doit faire croire qu’on fait du porno pour avoir la paix. Pas de panique, voilà toutes les infos utiles pour les faire changer d’avis (en tout cas, elles ont convaincu mon interlocuteur indécis).

Avant tout, j’ai trouvé nécessaire de faire un petit rappel sur les chiffres du web en 2013 (enfin plutôt 2010-2012)

  • Près de 50 millions d’internautes en France en 2011 (Source : Journal du Net d’après la Banque Mondiale)
  • 60% de la population française se connecte tous les jours en 2011 (Source : Journal du Net d’après la Commission Européenne)
  • 10% de la population française a déjà créé une page web Source : Journal du Net d’après la Commission Européenne)
  • 20% des internautes ont acheté du contenu (livre, formation, musique…) en ligne au cours de l’année 2011
  • En 2012, le nombre de site crées augmentaient de 5% tous les mois.(Source :

Et enfin une ouverture sur mon CMS préféré : WordPress.

WordPress devient aux CMS ce que Google est aux moteurs de recherche : un leader incontestable qui ne laisse que des miettes à ses concurrents. Sa force ? Une grande simplicité d’utilisation qui séduit tous les débutants et les non-professionnels, couplée à la puissance nécessaire aux développements opérés par les agences web.
En mars 2012, WordPress motorise 72,4 millions de sites. WordPress détient plus de 50% du marché des CMS. (Source :

1/ Y’a vraiment des gens prêt à payer pour être aidé dans la création de leur site web ?

Cette question est difficile à répondre. Il n’y a pas de réponse toute faite, mais on peut s’appuyer sur les tendances du marché de la formation en ligne.

Je n’ai pas le droit de vous en dévoiler le contenu, mais l’étude de la fiche APCE « Entreprendre dans le domaine de la formation professionnelles » apporte de nombreuses réponses sur ce marché. Avis aux intéressés…

La multiplication des plateformes d’apprentissage en ligne et le succès de site comme « Le site du Zéro » (ou dans une moindre mesure, Les Doigts dans le Net) devraient aussi vous donner des indices.

2/ Le business modèle du bloging est-il crédible ?

Par « crédible », il faut entendre « rentable » bien sûr. Alors, le bloging est-il rentable ?

Pour y répondre, je m’aiderais de l’infographie bloguesque 2010 ci-dessous : on y apprend notamment que le revenu moyen d’un blogueur est très faible. Et pour cause ! Le blogueur se monétise essentiellement via la publicité ou les articles sponsorisés : des moyens de rémunération qui ne rapportent pas beaucoup.

Mais si on y regarde de plus près, on s’aperçoit, que les 9% qui osent proposer à la vente leur propres contenus, sont certainement les mêmes 10% à qui leur blog rapporte plus de 500€ par mois.

Cliquez sur l’image pour l’afficher sans déformation :

blogosphere 2010

Source : http://www.nowhereelse.fr/enquete-blogs-nwe-2011-65751/

On peut aussi consulter les revenus des blogueurs (annoncés par eux-mêmes donc sans preuve réelle) tant en France qu’ Outre-Atlantique.

RMQ : ces chiffres étant annoncé sans preuve (à part Olivier qui publie son CA sur Societe.com), je ne vous mets pas les articles de blog où j’ai trouvé ces informations, glanées sur le web.

Les revenus des blogueurs en France :

  • Olivier de Blogueur Pro : 35 000 € par mois
  • Jean de Webmarketing Junkie : 30 000 € par mois
  • Kamal de Séduction by Kamal : Entre 6000 et 8000 € par mois
  • Frédéric Canevet de Conseils Marketing : 1500 € par mois
  • Rémy Bigot de Monter son business : Entre 500 et 1500 € par mois
  • Fabrice de Instinct Voyageur : Entre 400 et 500 € par mois

On remarque que ceux qui réussissent le mieux sont aussi ceux qui maîtrisent le marketing de vente. Y’a pas de fumée sans feu !

Les revenus des blogueurs aux Etats-Unis :

  • Yaro Starak et son CA de 40 000 $ par mois
  • Pat de The Smart Passive Income et ses 20 000 à 40 000$ par mois
  • Steve Pavlina et ses + de 50 000$ par mois
Avant de vous jeter sur les commentaires pour dénoncer les pratiques marketingo-abusives de certains et le bad-buzz des autres, posez-vous un moment et tournez 7 fois…vos petits doigts autour de la souris. Je ne souhaite pas que ce fil de commentaire deviennent un gros troll pour ce sujet maintes fois abordés, et je n’hésiterai pas à modérer sans pitié.Oui, je trouve que le marketing agressif de certains nuit à l’image générale de ceux qui vendent des formations (dont moi-même). Et non, je ne cautionne pas ces pratiques abusives (à mon sens massivement utilisé dans le marketing, sur le web ou pas)…tout comme je ne cautionne pas l’attaque illégale de ses concurrents : une action complètement contre-productive digne d’une cours de maternelle.

Pour résumer : soyez honnête envers vos clients tout comme envers vos concurrents, et respectez la loi. Tout est dit pour ma part, merci de ne pas vous étendre sur ce sujet.

Et Les Doigts dans le Net dans tout ça ?

Cette réflexion m’a permis de constater que je ne suis pas tant à la traîne que ça. :)

  • 10000 visiteurs uniques par mois (comme 9% de la blogosphère)
  • malgré une thématique saturée : le web représente 52% de blogs français
  • et un âge jeune : 1an1/2, comme 20% de la blogosphère

Pourtant, si j’étale mes revenus _affiliation, articles sponsorisés et vente de formation en ligne_ 2013 sur les 8 mois de l’année, j’arrive à une moyenne de 350€ par mois (comme 7% de la blogosphère). Et je ne compte pas les travaux qu’on me demande spontanément et qui me rapportent environ 150 € par mois.

Le gros problème de mes revenus web est le manque de régularité et d’automatisation des processus de vente. Mais j’y travaille… 😉

Conclusion

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un marché existe bien, et oui, le bloging possède un modèle d’affaire viable et rentable, pour peu que, comme toute entreprise, la satisfaction du client soit la priorité n°1.

Par contre, ce n’est pas un eldorado où 4h de travail par semaine suffisent, mais ça, vous l’aviez déjà compris…enfin, j’espère !

blog, formation, infographie, internet

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

58 commentaires

  1. salut,
    Vu la qualité de ton blog et une fois de plus de cet article, tu mérite plus que 350/mois
    Voilà c’est tout. Bonne journée.

    Répondre
  2. Tout le problème de ce petit monde est les articles sponsorisés.
    Rien de spontané ni de naturel vus que l’article et 100 % marketing.

    Comme le site du zéro qui change pour un autre nom et pour plus de marketing, la communauté qui a fait ça renommer ne ce reconnait plus.

    Répondre
    • Bonjour,

      Je ne suis pas vraiment d’accord. Les articles sponsorisés ne sont souvent pas contraignant : il s’agit simplement de parler d’un sujet donné, et même plus particulièrement, de placer un mot-clef avec un lien, mais le coeur de l’article nous appartient. Il est de la responsabilité du blogueur de traiter ce sujet de façon intéressante.

      Par contre, pour les articles sponso où il s’agit de promouvoir un produit en particulier, ce n’est pas la même chose. Mais ce n’est pas la majorité des demandes.

      Et pour le site du zéro, là c’est sûr que c’est purement marketing…et je ne sais pas si le concept survivra à ce bouleversement qui semble aussi toucher son positionnement (qui a fait son succès), à savoir des tuto sérieux sur un ton divertissant. A suivre…

      Répondre
  3. Et comment qu’on a compris c’et vrais que j’ai pas tourné 7fois mes doigts sur la souris 😉 ( dur discours Mme lol )
    C’est vrais qu’avec les chiffres ça passe mieux et à la fin comme vous dite c’est rentable mais c’est un travail à temps plein pour !!!
    C’est bon là pour le commentaire :)

    Répondre
  4. Sauf que les exemples donnés, c’est pas du blogging, c’est de l’e-commerce de produits numériques ( des « formations » en général ), les exemples cités ont d’ailleurs complètement dévoyé le terme blogging de sa signification

    Peut on gagner sa vie en ne faisant que du blogging ? La réponse est oui.
    Des exemples : Dupin de presse-citron, Korben, etc

    Peut on gagner sa vie par des activités virtuelles sur Internet : La réponse est oui aussi, et avec des potentiels de gains très élevés

    Des exemples de modèles économiques pour une activité en ligne :

    – les « formations » vendues en lancement orchestré à la Roland ou Amaker

    – des vraies formations via des sites de MOOC : Udacity, Udemy

    – du conseil ( ex: toutes les webagency, les consultants en référencement, etc )

    – de l’écriture de livres numériques via la plate-forme amazon ( faire une recherche sur « kindle millionaires » dans Google )

    Etc, etc, etc…

    Par pitié, arrêtons de tout mélanger !

    Répondre
    • Bonjour,

      Je ne suis pas d’accord.

      Si on s’en tient à la stricte définition du bloging (diffuser des informations gratuites via des articles), alors Eric de presse citron ne gagne pas non plus sa vie par le bloging mais par la pub et le sponsoring, non ?

      La question que j’étudie dans cet article est de savoir si le business-model du bloging est rentable, a savoir comment monétiser une audience intéressée au départ par du contenu gratuit. Que ce soit par la pub, les produits ou les articles sponso (ou tout autre chose)…

      Il ne me semble pas que je mélange tout, mais peut-être aurais-je du préciser ce que j’entendais par « business model du bloging ». Voilà qui est fait.

      Répondre
  5. Bonjour MarieEve

    Merci de la précision, juste une remarque à propos de

    > diffuser des informations gratuites via des articles

    Pourquoi forcément gratuit ?

    Dans ma vision, le modèle économique du blogging en ligne, c’est grosso modo celui de la presse ( papier ou en ligne ) :
    – abonnement
    – publicité
    – sponsoring
    – syndication

    L’abonnement peut marcher que ce soit pour des sites de contenu ( Arret sur image, Mediapart ) ou pour des sites de type « Membership » ( les sites de coaching de poker en freemium ont été très à la mode par ex )

    Mais je vois ce que tu veux dire, on monétise l’audience mais on ne fait pas payer directement le visiteur/lecteur, c’est « quelqu’un d’autre » ( annonceur, sponsor, … ) qui paye et permet à l’éditeur du blog de générer des revenus.

    OK avec ca, c’est la forme la plus pure du blogging

    Ceci dit, dans ce cas là, je reste dubitatif sur les exemples choisi.

    Prenons Olivier Roland, il a bien un blog sur lequel les visiteurs ne sont pas sollicités, c’est « des livres pour changer de vie », je ne pense pas qu’il ai gagné un sous avec, et un site de vente de formations en ligne ( on demande au visiteur de payer, ce n’est donc pas un blog ) « blogueur pro » qui le fait vivre

    OK aussi pour dire, et Olivier en est un bon exemple, que le blog peut être un formidable outil de personal branding pour travailler sa réputation, voir son autorité.

    On est quasiment d’accord sur tout sauf le périmètre que recouvre le terme blogging, c’est bien, ca permet de discuter 😉

    Cordialement

    Répondre
    • Bonjour,

      « On est quasiment d’accord sur tout sauf le périmètre que recouvre le terme blogging » >>> c’est aussi mon impression :)

      Pour répondre à ta question : « Pourquoi forcément gratuit ? »
      >>> parce que dans ma vision, le modèle d’affaire du bloging c’est : contenu gratuit > audience/confiance > contenu payant > client

      Je n’avais pas trop pensé à la pub. En fait, ça me fait réfléchir et je pense maintenant qu’il y a plusieurs façon de monétiser son blog, tout le monde ne choisit pas la même. Comme tu dis, on peut même s’en servir de façon « indirecte » pour améliorer son image, travailler la notoriété de sa marque ou créer un lien avec ses prospects/clients.

      Finalement, le terme bloging recouvre plein de choses !

      Juste une précision : « Prenons Olivier Roland, il a bien un blog sur lequel les visiteurs ne sont pas sollicités, c’est « des livres pour changer de vie », je ne pense pas qu’il ai gagné un sous avec »
      >>> De ce qu’il annonce, il gagne pas mal de sous via la vente en affiliation des livres sur Amazon. Même si c’est clair que le gros le son CA vient de Blogueur Pro. Je ne le suis plus tellement depuis le gros bad-buzz qui a surmergé AA, donc je ne suis pas la mieux placée pour en parler.

      A+, amicalement

      Répondre
  6. Bonjour Marie-Eve,

    Excellent article, je suis tout à fait convaincu qu’il y a un potentiel de business avec un Blog, mais seulement si on le gère comme une entreprise.

    Il faut se spécialiser et avoir une vision d’où on veut aller.
    Ce n’est pas aussi simple que cela n’y paraît, comme dans toute entreprise cela nécessite beaucoup de travail à la recherche du meilleur service pour le client/lecteur.

    Mais tout cela reste passionnant.

    Je remarque tout de même que les Blogueurs ayant les plus gros revenus, sont ceux qui ont des thématiques autour du… blogging ! C’est comme un serpent qui se mord la queue: pour devenir un blogueur à succès il faut enseigner comment devenir un blogueur à succès ! En caricaturant un peu.

    Mais heureusement qu’ils sont là pour nous faire tous progresser.

    Si je peux me permettre de rajouter à ta liste un blogueur français, c’est Alexandre de WP thème Pro. C’est une belle succès story, et il fait partie des blogs francophones qui m’inspirent (avec LesDoigtsDansLeNet bien sur)

    Continue à faire de la qualité, c’est ce qu’on aime !

    Répondre
    • Bonjour Youcef,

      Je pense que d’autres gagnent pas mal leur vie aussi, mais sont moins partants pour partager leur gains, parce que ça n’a pas d’intérêt pour leur business.

      Je m’explique…

      Quelqu’un qui enseigne comment créer son blog ou qui donne des conseils webmarketing, aura tout intérêt à montrer que ses compétences « marchent » pour gagner de l’argent, car cela donnera de la valeur à son expertise.

      Mais quelqu’un qui vend des espaces de pub sur son site de cuisine, aura moins la motivation de partager son CA, car ses lecteurs s’en fichent (à priori).

      En effet, Alex est un très bon exemple du succès. Je ne sais pas combien il gagne, mais il a l’air de très bien se débrouiller. Il m’inspire aussi :)

      « je suis tout à fait convaincu qu’il y a un potentiel de business avec un Blog, mais seulement si on le gère comme une entreprise. » >>> un gros +10000 pour toi, il est en effet essentiel de gérer ça comme une entreprise (même si au début, calculer son taux horaire ou son taux de conversion fait mal au moral…mais y’a qu’en faisant face à ses problème qu’on peut espérer les résoudre).

      A++

      Répondre
  7. Bonjour à tous,

    Ce qui disent travailler 4 heures par semaine je ne comprends pas comme peut-on y arriver à gagner quelques choses en travaillant juste 4 heures par semaine.

    Moi je travaille à temps plein et je fais que ça pour gagner ma vie. Si on travaille dur, bien sûr qu’on peut vivre du blogging, il fait un peu arrêter de rêver et espérer gagner 30 000 euros par mois.

    Merci pour l’article

    Répondre
    • Bonjour,

      Moi non plus je ne comprends pas. Sans parler de 4h, peut-être qu’il est possible de réduire à 4 jours sur 7, ce serait déjà un bel exploit !

      Faut quand même rêver un peu, c’est bon pour le moral 😉

      Répondre
  8. …. Merci papa ….lol

    Répondre
    • L’identité secrète de mon interlocuteur dévoilée, trahi par sa propre femme ! Maman, tu as fait fort pour ton 1er commentaire. 😀

      Répondre
  9. Salut,

    Je pense que la rémunération des bloggueurs sur le web est très faible. Si on prend en considération le CA, j’ai eu un blog d’actualité qui me rapportait en Adsense plus de 4000 euros par mois. Mais vu le temps que j’y passais, les impôts payés, le niveau de technicité développé sur ce site, les dépenses en terme de serveur lorsqu’on passe 10k visiteurs/ jour et le coût d’une vie sans week-end et sans activité réelle que d’être devant son ordinateur, cela ramène la rémunération à moins de 1000 euros par mois.

    En gros, on ne peut pas dire que quelqu’un « gagne » de l’argent parce qu’il développe un gros CA. En réalité, il faut tenter de comptabiliser le gain réel d’un tel blog. Du coup, je me suis remis à la création de site, au travers d’une agence qui développe bien plus de chiffre d’affaires et de bien plus grosses marges.

    Répondre
    • Bonjour,

      tout à fait d’accord, le CA compte peu, c’est les bénéfices nets qu’il faut voir. La marge, c’est important !

      Répondre
  10. Bonsoir
    Je pense que ceux qui ont fait fortune via le bloging doivent rester vigilants car une (bonne) réputation doit se travailler. Un business sur Internet doit pouvoir marcher sur la durée. Il ne s’agit pas de faire un « gros coup » puis de gagner quelques euros par mois. Les blogueurs professionnels suivent une réelle stratégie sur le long terme et cherchent toujours à inventer de nouvelles manières de gagner de nouveaux prospects, futurs clients.

    Je souhaite témoigner à propos d’un des webmarketeurs cités plus haut. J’ai déjà acheté 2 fois un des produits proposés. En tant que juriste, je suis surprise du manque d’information sur le produit vendu : aucune indication sur la durée des vidéos, sur ce qui nous attend réellement. Le produit est vendu toujours autour de X euros, quelqu’il soit. Seul le nom de la formation proposée change.
    Le service après vente est parfois inexistant. Pour exemple, j’ai acheté un « produit » fin août. Je me suis aperçue que c’était un ancien produit que j’avais déjà acheté (!). J’ai écrit pour demander à pouvoir choisir un autre des produits mis en vente. Aucune réponse reçue. Du coup, forcément je sais que plus jamais je n’achèterais à cette personne. Je n’aurais plus confiance. J’ai fait une erreur mais elle est due en partie au fait que l’information sur le produit n’est pas précise.
    c’est pourtant un élément hyper important. Un consommateur satisfait deviendra à nouveau un client, alors qu’un client mécontent ne reviendra jamais et ne recommandera pas ledit formateur.
    Voilà :)

    Répondre
    • Bonjour Chrystèle,

      En fait, le web n’est qu’un outil dans la stratégie d’une entreprise. Et comme toute entreprise, il faut viser le long terme et la stabilité financière.

      C’est pour ça que je ne veux pas me diriger vers un modèle d’affaire basé sur les lancements, mais plutôt sur le email marketing, un bon contenu gratuit, du suivi et un blog bien optimisé/ergonomique (c’est pas du tout le cas pour l’instant :( ).

      « Un consommateur satisfait deviendra à nouveau un client, alors qu’un client mécontent ne reviendra jamais et ne recommandera pas ledit formateur. »
      >>> je dirais même qu’un client mécontent va le dire autour de lui et ce sera encore pire que de ne pas l’avoir eu comme client du tout ! En plus, un client satisfait revient pour acheter un autre produit, ça coûte moins cher que d’obtenir des nouveaux client de zéro. Donc satisfaction client = super importante !

      Pour ton histoire avec le marketeur, je pense savoir de qui il s’agit, et tu es loin d’être la seule. J’ai une copine qui essaye en ce moment, je vais lui dire d’insister (puisque dans ton com suivant, tu dis que tu as finalement eu une réponse).

      A++

      Répondre
  11. Bien entendu on peut vivre du blogging encore faut-il se démarquer un peu d’une façon ou d’une autre. Je crois que personne ne crée en pensant bosser seulement 4h par semaine :)

    Répondre
  12. Vivre du blogging et d’internet en générale est un des métier du présent et du future, beaucoup de gens n’y attache pas beaucoup d’importance et pense que c’est juste pour arrondir la fin du moi alors que c’est une source de revenue plus que sur et les( clients) sont le monde entier donc le marché est ouvert , juste qu’il faut prendre au sérieux ce q’on fait ce qui implique automatiquement plus que 4h par semaine .

    Répondre
    • Merci pour l’info ! Drôle de nom, j’aime pas trop. :(

      Répondre
  13. Bonjour,

    En effet, c’est possible de gagner de l’argent avec un blog, mais faut aussi se dire, qu’il faut le voir et le gérer comme une vraie entreprise.

    Du coup, ceux qui aiment juste écrire, mais qui n’ont pas une mentalité d’entrepreneur… n’arriveront certainement pas à en tirer un revenu intéressant.

    c’est aussi un aspect du blogging pro

    nico

    Répondre
    • Bonjour,

      Ecrire, c’est clair que c’est 20% du bloging, 40%-50% si on inclut aussi la rédaction des newsletters, des produits et des commentaires, mais il reste un bon 50% de stratégie, réseautage et technique !

      Répondre
  14. Bonjour
    Je reviens sur mon commentaire d’hier soir.
    Il ne doit s’agir que d’une coïncidence mais la personne m’a répondu et m’a offert une autre formation :)
    Donc je suis à nouveau une cliente satisfaite :)
    Vivre de son blog est selon moi possible mais la difficulté réside dans le fait de parvenir à gagner sa vie en mettant la monétisation de son blog en automatique. Ce n’est pas du tout la même manière de travailler que dans un emploi de salarié !
    Le web entrepreneur doit savoir mettre de côté pour les mois « off ».
    Peut-on vraiment dire que ces grands blogueurs gagnent 30 000 euros chaque mois ?
    Il s’agit d’une estimation, d’une moyenne, si on tient compte de leurs revenus annuels tirés du blogging.
    La question qu’on peut aussi se poser est de savoir s’il vaut mieux tout miser sur un seul Blog ou bien avoir plusieurs projet, plusieurs blogs …

    Répondre
  15. bonjour Marie Eve

    très instructif, cet article, et surtout tellement vrai !
    L’une de mes voisines qui me demandait ce que je fais dans la vie n’a pas eu l’air d’être convaincue quand je lui ai expliqué que j’étais « éditeur web ». Sa réaction : « ah oui, ces nouveaux métiers… » Par contre, elle a vite fait le lien avec une amie à elle qui se fait payer par « google ». Elle était épatée de rencontrer encore quelqu’un qui travaille ainsi.Comme quoi, ces « métiers-là » se développent et n’en ont pas fini, j’en suis convaincue. Mais comme tu le dis, il ne faut pas oublier le TEMPS passé sur cette activité, terriblement chronophage, et pour même pas un SMIC… mieux vaut ne pas regarder le taux horaire et aimer ce que l’on fait, c’est certain !

    Répondre
    • Bonjour Linette,

      Pour ne pas s’épuiser (si le but final est de gagner sa vie), il vaut mieux quand même surveiller un peu son taux horaire, ou dit autrement, se fixer des objectifs monétaires clairs. Sinon, il vaut mieux voir ça comme un hobbie qui permet d’arrondir ses fins de mois.

      Répondre
  16. Merci pour tous ces chiffres, exemples et graphiques. Je ne devrais peut-être pas vous remercier, j’imagine que le gros du plaisir a été pour vous. On ne remerciait pas à Walden Two.

    Grâce à vous, nous savons un peu plus de tout à chaque visite, je dirais demande : on ne visite pas vos pages, on les demande en attendant de se les arracher.

    Dans le même sens, j’ai acheté La Bible du blogueur-rédacteur d’Yvon Cavelier. Je lui devait ça pour l’aide qu’il m’a apportée à écrire de meilleurs commentaires, en attendant de rédiger de meilleurs articles, voire d’écrire un livre !

    À partir de maintenant, à ses suggestions qui ont faites leur preuve, je vais mettre en pratique « rendre à Red Bull ce qui appartient à Red Bull et à Dieu ce qui appartient à Dieu ».

    Répondre
    • Bonjour Robert

      Oui, j’avoue, c’était très intéressant de faire ces recherches !

      Répondre
  17. Bonjour,
    j’ai suivi la discussion entre @Waltre et toi et je trouve que le titre que t’avais mis résume où est la réponse à toutes les demandes de @Walter le mot « MODELE » parce qu’il y a différente way de faire du profit mais ça serait plus un modèle :)
    non?

    Répondre
  18. A l’epoque je tenais un blog c’est vrai qu’il est très difficile de monétiser le contenu de son blog.
    En général ce qui est intéressant c’est le blog des modeuses qui peuvent lancer des tendances

    Répondre
  19. @ Linette, un hobbie qui permet d’arrondir ses fins de mois, j’aimerai que tous mes hobbie soient ainsi 😉

    Répondre
  20. Bravo pour ces remarques, j’ai fondé mon blog il y a un an, je m’y retrouve tout à fait. Je crois qu’il n’y a qu’une chose à faire pour voir si ce sera rentable : persévérer !

    Répondre
  21. alors comme ça c’est vous @Leo qui ests en charge du blog de monsieur , je vient de le découvrir et j’irai vous voir bientôt :)
    Bonne continuation

    Répondre
  22. Le problème c’est qu’il faut beaucoup de temps pour acquérir des visiteurs ainsi que de la notoriété. Et pour 10 000 visiteurs unique par mois, 350€ je ne trouve vraiment pas sa énorme.

    Répondre
  23. Il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup de blogs qui sont assez rentables pour en vivre, mais une fois mis en place, il peut permettre d’agrandir les fins de mois pour certains en publiant des articles à une fréquence hebdomadaire, d’autres vont l’utiliser pour améliorer leur visibilité grâce au SEO tout en le couplant avec un e-commerce. Enfin certains cas exceptionnels vont brasser pas mal d’argent grâce à leur visibilité conséquente et la pertinence de leurs articles. Mais ces cas là se compte sur les doigts de deux paires de mains seulement!
    Merci pour cette infographie, j’ai toujours voulu mettre en place mon blog et cela me rassure qu’il est possible d’avoir quelque chose de plutôt rentable si on s’en donne les moyens pour améliorer son blog.

    Répondre
  24. @bracelet
    Oui c’est pas énorme mais ça c’est avant les réformes que Marie-EVE va faire entré sur le blog pour justement augmenter son revenue mensuel et profité des 10000 visiteur unique :))
    Donc affaire à suivre …..

    Répondre
  25. il existe clairement un marché du blogging, quant à savoir s’il est rentable : oui, à condition d’y investir énormément de temps (donc déjà, on oublie l’idée si on s’attend à des horaires de type 9-18h classiques en entreprise ha!). Du temps que l’on trouve si on est passionné par la thématique abordée sur le blog, et pas seulement bloguer pour bloguer, dans l’unique espoir d’y gagner de l’argent…
    Mais 35.000€ par mois, ça fait rêver c’est sûr :)

    Répondre
  26. Bonjour, J’ai entendu le plus grand bien à propos de votre
    blog depuis euklide.com et voilà je me suis invité chez vous et en
    lisant ton article ( on va se tutoyer si tu le permet:) je suis
    contente de faire partie de vos lectrice Marie-Eve tu pourra dire
    que tu a maintenant 10000 +1 visiteur unique par moi 😉

    Répondre
  27. D’après l’infographie 47% des blogueurs passent moins de 1h par jour sur leur blog.. je suis étonné de ce chiffre qui me parait assez élevé. Je pense honnêtement que le temps passé est supérieur.

    Aussi, il y a fort à parier que le modèle de rémunération basé sur les articles sponsorisés va littéralement exploser au cours de l’année 2014.
    Les blogueurs influents devraient l’être encore un peu plus demain …

    Répondre
    • Bonjour,

      « Je pense honnêtement que le temps passé est supérieur. » >>> c’est le cas pour certains mais pas ces 47% là, ce qui rejoint la moyenne des gains _assez faible_ atteinte par une majorité de blogueur (sûrement les mêmes 47%) 😉

      Répondre
  28. Merci pour l’article et les chiffres bien détaillés, le
    graphique nous montre très bien l’importance de la pub pour avoir
    des revenus fixes à travers nos blogues, mais moi je pense que trop
    de pub tue la pub, je pense que les sites reposant entièrement sur
    la publicité devraient rapidement envisager des nouveaux
    modèles.

    Répondre
    • Bonjour

      Je trouve que le graphique montre surtout que la pub monétise mal, elle est difficilement rentable si on n’a pas un énoooorme trafic. Mais sinon je suis bien d’accord avec ton point de vue général sur la pub et sur ta conclusion très pertinente ! Espérons qu’ils t’entendent !

      Répondre
  29. Je découvre votre site et je vous remercie pour cet article très détaillé qui met bien en lumière les tendances de la blogosphère.

    Je serai curieux de voir des chiffres datant de 2012 car énormément de blogs se sont créés (ou ont disparus) depuis et de plus en plus de blogueurs tentent de monétiser leurs blogs.

    Cet article montre bien les difficultés à générer des revenus par un système de pubs et je suis entièrement d’accord avec l’affirmation que les 9% qui vendent des produits sont les 10% qui gagnent + de 500 € par mois.

    C’est d’ailleurs l’évolution de cette part de blogueurs et leurs revenus qu’il serait intéressant de trouver pour 2012.

    Je vais d’ailleurs y jeter un coup d’œil 😉

    A bientôt,

    Marc

    Répondre
    • Bonjour Marc,

      Moi aussi je suis curieuse des chiffres 2012, mais je ne crois pas qu’ils soient déjà sortis. Vous les avez trouvés ?

      Répondre
  30. Bonjour Marie-Ève,

    après une petite recherche je n’ai pas encore trouvé de chiffres aussi détaillés que l’infographie de votre article.

    Une infographie intéressante a été publiée sur les sites best-buzz et presse-citron en juin 2012.
    Elle a été réalisée auprès de 5000 bloggeurs (étude over-blog) mais elle met plutôt en avant les différences entre bloggeurs américains et européens (stratégies, revenus, motivations, …).

    Dès que je trouve une info intéressante, je ne manquerai pas de revenir vous en faire part 😉

    A bientôt,

    Marc

    Répondre
    • Bonjour Marc,

      J’aurais bien aimé avoir l’url de l’infographie dont vous parlez. 😉

      Je me demande, pourquoi vous avez la photo de Sébastien LMF alors que vous n’êtes visiblement pas lui ?

      Répondre
      • Bonjour Marie-Ève,

        voici le lien de l’infographie vue sur presse-citron :

        http://www.presse-citron.net/etude-seulement-5-des-blogueurs-professionnels-europeens-gagnent-plus-de-2300-euros-par-mois

        C’est la même que celle publiée sur le site best-buzz.

        Je n’ai pas eu encore l’occasion d’approfondir les recherches pour des infos plus récentes.

        En ce qui concerne votre question, je m’occupe du service commercial de la société ToutChange de Sébastien. C’est la raison pour laquelle le logo Marketeur Français est lié à cette adresse email.

        A bientôt,

        bonne journée,

        Marc

  31. Bonjour-bonsoir,

    Vraiment – et encore comme toujours – très intéressant cet article !
    Un peu refroidissant aussi par rapport à certains commentaires concernant les formations.
    Toutes ces histoires présentées de réussite font évidemment rêver même s’il est clair qu’en dessous de tout ça, c’est du business.
    Je m’apprête justement à suivre (et donc à investir dans) une de ces formations mais à la lecture de ce qui précède je doute…

    Le propos ici n’est pas de dénoncer nommément l’un ou l’autre mais j’aimerais savoir un peu mieux où je m’apprête à mettre les pieds.

    Pourrions-nous en discuter d’une manière ou d’une autre ?

    Merci d’avance.

    Véronique

    Répondre
    • Bonjour,

      Oui je suis disposée à en parler en privé, je n’aime pas alimenter la polémique sur le web parce que ça attire les trolls. 😉 Mais je veux bien en parler par mail.

      Répondre
  32. Bonjour Marie Eve, merci infiniment pour ce post. Etant débutante, j’avoue que je n’ai jamais su quoi répondre aux personnes qui m’ont déjà posé cette question. Mais grâce à cet article, c’est vrai que c’est clair, avec les statistiques entre autres qui le démontrent vraiment. Le blogging entre autres a toute sa légitimité dans le monde du business.

    Répondre
  33. Bonjour Marie Eve,

    Depuis 94, je suis sur internet et vis de mes créations depuis cette date. J’ai créé une ribambelle de sites sans Open source, donc des sites réalisés cousus main. J’ai bien connu l’évolution du Web même avant Google qui n’existait pas à l’époque :)

    Je voudrai donc rebondir au sujet de ton article et des réactions. Si je peux me permettre, et avec toute modestie, je pense que « gagner de l’argent avec un blog » est possible, mais le tout est de ne pas se tromper de stratégie dès le départ.

    En effet, beaucoup de personnes se lancent dans un blog mais peu pensent à le rentabiliser dès le départ. C’est l’ultime question qu’il faut se poser pourtant !

    En clair, pour ma part, je pense de cette façon :

    – Je veux gagner de l’argent sur le Net, comment faire.
    – Quelles sont les « thématiques niches » actuellement qui fonctionnent ?
    – Je mets en place mon blog sur la « niche » en question.

    Voilà les points fondamentaux qu’il faut se poser si vous désirez avant rentabiliser des heures de travail.

    Malheureusement, la plupart des blogueurs pensent à l’envers :

    – J’ai une passion, je vais l’adapter dans un blog.
    – Arf, j’ai du monde sur mon site, je suis dépassé.
    – Comment je peux rentabiliser mon blog maintenant vu que j’ai du monde ?
    – Et pour clore, je ferme, ce blog me prend trop de temps…

    A 95%, c’est l’erreur fondamentale de pratiquement tous les bloggeurs. Ceux qui ont réussi dans le domaine du blog sont ceux qui avaient une stratégie pour monétiser le temps passé et qui n’ont jamais perdu de vue leur « cible » principale: gagner de l’argent.

    Donc, pour clore, c’est sûr, il faut choisir entre 2 pensées : je mets en place ma passion et je verrai ensuite si je peux gagner de l’argent. Le stratège lui, fouillera le web pour déceler une niche et gagner de l’argent avec, c’est toute la différence.

    En aparté, la réussite de Dupin dans le mode du blog réside en quelques mots: cibler tous les thèmes et vendre du billet sponsorisé sous les yeux de Google mais ce dernier ne peut pas le prouver : Or, Dupin a subit les foudres de Google avec son site Power Press dernièrement. Preuve qu’il peut se tromper.

    Un blog ne peut se monétiser que de la façon suivante (or les formations tutorielles): le billet sponsorisé. Et à 70 €uros le billet déjà rédigé par l’annonceur, là tu peux dire réellement que tu gagnes de l’argent. Dans le domaine du jeu par exemple (poker etc…), les annonceurs sont prêts à payer de belles sommes… Comme les annonceurs de la mode d’ailleurs.

    Voilà pour ma contribution et bon courage à tous.

    Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour ce commentaire intéressant et pertinent.

      Je ne savais pas que PowerPress avait aussi subit les foudres de Google, moi qui pensait que c’était un des rares à ne pas avoir été touché… Comme quoi, même les plus grands « se font avoir » par le grand-méchant Google.

      Pour revenir à la monétisation, il est clair que 2 sources prévalent:
      – les formations en présentiel (ou en ligne comme sur mon site FeelWeb Formation)
      – les articles sponso qui sont très bien payés, mais dangeureux pour son référencement (moi en tout cas, je n’en fais plus)

      Répondre
  34. Bonjour Marie Eve,

    Non seulement il a subit les algo (et une sanction manuelle) de Google, mais il s’est fait une e-réputation très passable auprès des webmasters puisque la majeure partie des communiqués étaient payants car en dofollow. Enfin, cela est une histoire et risque de polluer ton article super sincère de surcroît.

    Concernant ton blog, je ne suis pas du tout un expert des Open source. Néanmoins, je commence à m’y intéressé de près depuis 1 an environ. Etant adepte depuis longtemps des logiciels d’Adobe, ce que je peux constater, c’est que tu es bel et bien sur une « niche » mais peu exploitée. Le potentiel de celle-ci est énorme mais… les bloggeurs « pro » se trompent encore une fois !

    En effet, pour ma part en tous les cas mais je ne dois pas être le seul, je cherche des tutoriels en français sur le thème Sahifa… Et bien personne à ce jour n’a exploité en français ce thème, l’un des meilleurs donc des plus vendus.

    J’ai même demandé à Adobe, Elephorm et tuto la réalisation du tutoriel de ce thème, donc je suis prêt à payer. Le problème avec ses sites de formation, c’est qu’ils se cantonnent trop aux softs d’adobe, et trop vaguement aux Open source. Maintenant, les webmasters désirent du tuto « ciblé », chose qui n’existe pas… actuellement.

    Bizarre non ? Voilà une piste à suivre ! Et idem pour le plugin Visual composer !

    Bon courage Marie Eve et bonne soirée.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint