Comment créer du contenu efficace culturellement et du point de vue linguistique [article invité]

Comment créer du contenu efficace culturellement et du point de vue linguistique [article invité]

Aujourd’hui j’accueille Christian Arno, fondateur et Directeur Général de l’agence de traduction Lingo24.

Alors que de plus en plus de personnes dans le monde ont accès à Internet, le public potentiel pour votre contenu en ligne s’accroît. De plus en plus de marques touchent les clients dans le monde entier grâce aux sites Internet, aux médias sociaux, aux blogs et aux vidéos.

La croissance rapide de l’utilisation d’Internet en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique Latine offre des possibilités sans précédent pour les spécialistes de la création et diffusion de contenus. Si une entreprise est déjà présente sur un marché étranger, le marketing de contenu est la prochaine étape évidente. Toutefois, communiquer efficacement par delà les frontières nationales et linguistiques peut poser des problèmes inédits.

Voici quelques conseils pour créer un message percutant, ayant toutes les chances d’atteindre sa cible :

Identifiez votre principal message

Le principal message de votre marque doit être identique partout dans le monde, mais peut être adapté aux habitudes culturelles de chaque pays.

McDonald’s est un bon exemple d’entreprise qui a su adapter son message. Le slogan « I’m lovin’ it » est utilisé dans le monde entier mais l’image qui l’accompagne est différente en fonction des pays. Alors qu’en Suisse, on aperçoit une femme qui se détend en écoutant de la musique, en Inde le même slogan est associé à une famille profitant d’une sortie au supermarché.

Cela reflète les différences entre la culture suisse plus individualiste, et l’Inde très attachée aux valeurs familiales.

Adoptez le bon langage

Lorsque vous rédigez un texte destiné à un public international, il est important d’utiliser un langage clair et un style facile à comprendre. Supprimez les expressions familières et le jargon de votre contenu et gardez un message simple. Cela garantit que votre message ne sera pas perdu et pourra être traduit facilement dans d’autres langues.

Sachant que la plupart des personnes préfèrent naviguer sur un site dans leur langue maternelle, traduire votre site n’est pas une option. La meilleure solution consiste à créer un des sites Internet distincts pour chaque pays, ou au moins de le traduire dans une langue comprise par la majorité.

Le recours à un traducteur professionnel travaillant dans sa langue natale est fortement recommandé pour saisir les subtilités de langage.

Localisez votre message

La localisation est le processus d’adaptation du contenu aux spécificités linguistiques, culturelles et techniques du marché cible. Veillez à bien orthographier les mots et à utiliser des références culturelles et locales.

La localisation va du style de communication aux préférences de conception, comme le choix des couleurs et le graphisme du site. En Asie, par exemple, la tendance est aux sites Internet colorés, très interactifs. Au contraire, dans les pays scandinaves et d’Europe du Nord, les clients préfèrent des designs plus minimalistes.

Adaptez les médias sociaux

Intégrez les médias sociaux à votre stratégie marketing en gardant à l’esprit que les réseaux sociaux les plus populaires varient en fonction des pays. Par exemple, Qzone, Renren et Tencent Weibo sont les principaux médias sociaux en Chine alors que Facebook et Twitter y sont encore interdits. De nombreuses marques intègrent les médias sociaux avec succès dans leurs activités de marketing à l’étranger, ce qui leur permet d’interagir avec leurs clients dans le monde entier.

Maintenant que vous avez toutes les bases pour localiser votre contenu, n’hésitez pas à vous lancer ! L’enjeu en vaut la chandelle. N’oubliez pas, le processus de localisation va bien au-delà de la traduction. A quoi vous serviront tous vos efforts de traduction, si votre site n’est pas adapté au public qui va le consulter ?

blog, facebook, internet

A propos de Christian Arno

Christian Arno est le fondateur et Directeur Général de l’agence de traduction Lingo24. Avec des clients dans plus de soixante pays et des opérations sur quatre continents, Lingo24 a connu un tel développement grâce à une implémentation soutenue des stratégies de marketing en ligne.

12 commentaires

  1. Bonjour MarieEve, je vous remercie pour cet article, plein de bonnes conseils sur la manière de poster ses contenus. Il est vrai que le contenu est super important pour l’internaute aussi bien pour les moteurs de recherches et il faut vraiment que ce contenu soit pertinent pour attirer plus des internautes et au même temps booster la visibilité de votre site. Super source d’information merci encore une fois. Amicalement

    Répondre
  2. Il est vrai qu’on peu largement augmenter son audience à l’international, mais faire un design par pays peut revenir très cher, ce n’est pas toujours possible pour une très petite entreprise.

    Répondre
  3. Augmenter l’audience est peut-être la solution pour son projet marketing, mais pour moi le moyen le plus rapide c’est de pouvoir véhiculer des messages qui sont percutantes envers nos cibles.

    Répondre
  4. Interéssent à lire , mais la trouvaille est que je savais pas que facebook et twitter sont interdi en chine , imaginer si on le débloque , il va grimper de suite en bourse , à voir dans les années à venir une mine d’or pour Mark :)

    Répondre
    • @paumard : bonjour ! Cela m’étonnerait que FB soit ouvert en Chine. Ils ont déjà) leur propre Google (Baïdu) !

      Et puis, il faudrait que FB ait un réel business model. L’action en bourse ne bouge pas alors que tout grimpe. C’est un signe.

      Répondre
      • Effectivement Facebook n’est pas autorisé en Chine, tout comme Youtube.

      • je me suis un pe documenter sue le faite que facebook soit interdit en chine et je suis arriver à une histoir de bêtes affrontement ehtnique entre chinois
        ils sont fou ces chinois , mais je crois pas que c’est ça c’est juste par rapport aux USA

  5. Le problème reste que certains réseaux sociaux ne sont pas autorisés dans d’autres pays et cela pourrait affecter différentes points de cet article qui semble très intéressant dans un point de vue global.

    Répondre
  6. merci pour le billet intéressant comme les autres,
    en matière de communication, la prise en compte des diversité culturelle est très importante, et vous l’avez bien étayé .
    sinon une petite suggestion, je pense qu’il est plus facile de proposer plusieurs langues à l’accueil du site que de créer un site pour chaque pays. les grandes entreprises peuvent se le permettre quand même

    Répondre
    • Bonjour,

      Proposez plusieurs langues a l’accueil du site ne change rien. Les pages qui sont derrière existent bien…dans des sites séparés. (Ou sur le même site) ce que je veux dire, c’est que proposer plusieurs langues a l’accueil ne détermine en rien le choix de l’implementation de la fonctionnalité, sur le même site ou sur des sites séparés.

      Répondre
  7. Oui je suis du même avis que vous Marie, j’ajouterais que cette fonctionalité de plusieur langue sur un site reste un bon point pour le referencement de ce derniers, être plus proche de l’intarnaute pour Google ça le fait 😉

    Répondre
  8. Je veux juste savoir pourquoi priver les internautes en Chine de deux réseaux sociaux si importants à savoir Facebook et Twitter?

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint