C’est parti pour une nouvelle année : bilan de ces trois années, et plan pour l’avenir

C’est parti pour une nouvelle année : bilan de ces trois années, et plan pour l’avenir

J’ai les doigts dans le net depuis 3 ans maintenant ! Mais comment a commencé l’aventure, et où se dirige-t-elle ?

L’histoire de Les Doigts dans le Net, et FeelWeb Formation

Quand j’ai lancé ce blog en janvier 2012, c’était avec l’ambition de créer mon entreprise. Je n’avais pas encore d’idée exacte, mais je savais que je voulais aider les entrepreneurs à créer aux-mêmes leur site. Je voulais les former, leur montrer que c’est possible de créer un site avec de bonnes explications et de l’implication.

Cette idée m’était venue initialement quand j’étais encore ergothérapeute, et que je voyais autour de moi de nombreuses associations qui avait besoin d’un site web sans avoir le budget d’en faire un sur-mesure. A l’époque, les CMS démarraient à peine, WordPress n’existait pas (Facebook non plus d’ailleurs), et donc les sites étaient développés la plupart du temps à la main, et coûtaient très cher !

De fil en aiguille, je suis devenue développeur et quand l’envie de créer mon entreprise s’est faite trop pressante, cette idée a ressurgit.

Ce blog, c’était le moyen d’entamer une discussion avec les personnes qui seraient intéressées par mon service, de m’habituer à écrire et à tourner des vidéos, et de m’entraîner au copywriting et au webmarketing.

Pour développer mes compétences en matière de formation, j’ai donné de nombreuses formations en présentiel. Et en Juin 2014, j’ai fusionné mes deux activités (les formations présentielles et les formations via le web _qui n’étaient encore qu’à leurs balbutiements) en créant FeelWeb Formation : une société d’e-learning qui diffuse des formations sur la création de site web, sous forme de modules vidéos.

Je voulais que FeelWeb Formation soit une réplique de la pédagogie que j’utilisais en présentiel…mais adapté au monde du web. Cela était rendu possible par les nouvelles technologies de l’e-learning, qui permettent de suivre un stagiaire (un élève) à distance, de créer des parcours de formation, d’avoir des visio-conférences interactives, d’avoir des sessions de groupe live…et bien d’autres options.

Et j’ai réussi ! J’ai fait deux sessions de 3 mois successives et j’en ai tiré des retours très positifs de mes stagiaires. J’ai passé de bons moments, rencontré des gens étonnants. J’ai atteint certains objectifs, mais beaucoup de choses ne se sont pas passées comme je le voulais (comme toute entreprise en fait).  Et aujourd’hui, l’heure est au bilan.

Et malheureusement, quand j’additionne les « pours » et les « contres », quand j’évalue le temps passé, le stress et les sacrifices…le bilan n’est pas très positif.

C’est sûr que j’ai mis du temps à le réaliser malgré le stress car, au fond, je réalise un rêve ! J’ai créé mon entreprise ! Mais à force d’avoir la tête dans le guidon, je ne me suis pas rendue compte de ce que je laissais sur le bord du chemin. Remarquez, ça aurait pu être pire ! Appelez ça de la lucidité ou de la chance, mais au moins, je m’en suis rendue compte avant que ça ne soit trop tard.

Finalement, c’est quoi l’important dans la vie ?

happiness

L’important dans la vie, ce n’est pas d’avoir une entreprise, d’être à son compte ou d’être salarié : l’important, c’est d’être heureux ! D’être épanoui, d’être positif et d’aimer la vie (ça paraît niais dis comme ça, mais c’est tellement vrai).

Or, sur le chemin de l’aventure, je me suis un peu perdue. J’ai tenu le cap, mais au prix de combien de sacrifice ? Ces 3 dernières années, je me suis tellement focalisé sur mon projet que j’ai laissé de côté mes proches et mes loisirs. Je me suis dépassée, mais en ai-je profité ?

Entrepreneuriat n’est pas un long fleuve tranquille…c’est plutôt un torrent dans la jungle !

torrent

C’était le slogan que je voulais pour mon prochain blog : un blog sur ma vie d’entrepreneure. Mais comme de nombreux projets, celui-ci n’a pas vu le jour. Pourquoi ?

Tout simplement car je n’ai que 2 mains, et les journées ne font que 24 heures ! 😉

Production de contenu, marketing, prospection, accompagnement des élèves, mise à jour ou création de formations, référencement, montage vidéo… les tâches s’accumulent et me font devenir un peu schizophrène par moment. Je n’irais pas jusqu’à dire que ce fut ma principale motivation pour remettre en question mon quotidien, mais cela en faisait partie. Comme souvent, il s’agit d’un tout qui ne peut se résumer en une seule phrase.

Je ne suis pas du genre à lâcher facilement. Alors j’ai tenu, j’ai persévéré… mais un jour, je me suis remise en question. J’ai pris du recul, et j’ai analysé la situation.

Prendre une bouffée d’air frais et trouver un compromis

respirer

A vrai dire, j’avais déjà pensé à arrêter il y a un an, mais je sentais que je n’avais pas mené mon projet assez loin. J’aurais eu le sentiment de m’arrêter en plein milieu du chemin. D’abandonner. Aujourd’hui, je pense que j’avais simplement peur de lancer FeelWeb Formation, après plus d’un an de travail et encore beaucoup de chemin à parcourir.

Je suis très fière d’avoir persévéré. De ne pas avoir cédé à la peur (qui par ailleurs, est très saine puisqu’elle permet de mesurer l’ampleur de la difficulté).

Aujourd’hui, la situation est différente. Je sais que j’ai été au bout de mon idée. Je sais que je pourrais aussi continuer et beaucoup l’améliorer, mais je fais le choix de m’arrêter.

Bon, la décision n’a pas été facile à prendre, je n’ai pas envie de tout jeter à la poubelle après tant d’efforts !

J’ai donc trouvé un compromis me permettant d’arrêter l’entrepreneuriat sans tout arrêter :

  • stopper les formations en présentiel qui sont aujourd’hui la majeure partie de mon revenu (et que j’ai toujours vues comme un tremplin vers l’e-learning)
  • modifier mon offre de formation à distance afin de pouvoir continuer cette activité à temps (très) partiel : cette nouvelle offre, c’est ce que je présente sur FeelWeb Formation
  • continuer ce blog mais en réduisant le rythme de publication, et en me prenant moins la tête (je voudrais retrouver le feu qui m’animait aux débuts, quand j’écrivais par pure envie)
  • retrouver un emploi salarié dans un domaine qui n’a jamais cessé de me passionner : la programmation, pour le plaisir d’avoir des collègues et un cadre de travail plus rigoureux et valorisant (mission accomplie*)

Prendre la décision n’a pas été simple, mais depuis que je l’ai fait, mon cerveau fonctionne mieux ! 😉 Je me mettais tellement la pression au quotidien que cette situation d’entrepreneuriat était devenue néfaste pour moi.

Mais je ne regrette rien des 3 ans écoulés.

J’ai relevé le défi de entrepreneuriat

escalade

J’avais depuis si longtemps envie de me mettre à mon compte, puis de monter une entreprise. Je l’ai fait !

J’ai tenu 3 ans à me dégager chaque mois un (petit) salaire. J’ai eu plus de 300 clients, j’ai travaillé avec 5 centres de formations, j’ai écris plus de 250 articles tutoriels et j’ai appris tellement de choses !

J’ai découvert le marketing, le référencement, les réseaux sociaux, le montage vidéo, WordPress, la pédagogie e-learning, la création d’entreprise (je ne saurais tout citer)….mais surtout j’ai appris sur moi, sur ma personnalité et mes valeurs. J’ai pris des risques, j’ai convaincu mes proches (ou du moins j’ai essayé). Je me suis testée, éprouvée, j’ai repoussé mes limites en sortant de ma zone de confort !

Tout cela m’a rendue plus forte.

Et cerise sur le gâteau, j’ai gardé suffisamment de lucidité pour m’arrêter avant d’être dans la « boue » (pour parler poliment), tant financièrement que personnellement.Certains le verront comme une faiblesse (car le succès ne vient qu’après beaucoup d’échecs), je le vois comme une force. La force de choisir mes priorités, dont le fait de ne pas perdre ce qui m’est le plus précieux : l’amour des miens, à commencer par mon mari qui me soutient depuis 11 ans maintenant (il en a vu !).

Que va devenir Les Doigts dans le Net ?

Bon, on a assez parlé de moi, parlons un peu du blog, je suis sûre que vous vous posez la question !

Comme dit précédemment, je garde mes formations sur FeelWeb Formation, remaniées pour que je puisse suivre les stagiaires à temps partiel. Donc, bien entendu, je garde le blog aussi ! J’ai d’ailleurs un article très complet sur la procédure de création d’un blog WordPress en cours de création (je prends mon temps).

Mon ambition est de conserver le rythme d’un article tous les deux semaines...et surtout de retrouver la liberté de m’exprimer sans enjeu financier derrière. Des vidéos tutorielles et des tests de plugins sont au menu, si je vois que vous êtes toujours en demande. Si vous avez des besoins spécifiques, faites m’en part !

Le seul vrai changement est que je ne propose plus de prestations en freelance. Mais ça n’a jamais été mon activité principale, donc peu d’entre vous sont concernés.

Et puis bien sûr, il y a quelques modifications au niveau du statut juridique, mais c’est complètement transparent pour vous car quelque soit la forme, je ne facture jamais la TVA.

Ca ne change presque rien pour vous ! Alors pourquoi je vous en parle ?

Depuis 3 ans que je travaille à mon compte, Les Doigts dans le Net est mon support de communication, le moyen de converser avec vous, mes lecteurs. Vous avez longtemps été une source de motivation et de plaisir dans mon quotidien.

Quand j’ai lancé Les Doigts dans le Net il y a trois ans, vous m’avez soutenu _même indirectement_ en me montrant de l’intérêt. Aujourd’hui quand je vois certains noms dans les commentaires, ou par mail, je suis très touchée d’en reconnaître certains, présents depuis le début.

Quand j’ai fait l’étude de marché pour lancer mon entreprise il y a 1 an, vous avez répondu présent en masse !

Quand j’ai ouvert le site de formation FeelWeb Formation en juin 2014, et que j’ai donné mes premiers wébinaires, vous étiez toujours là.

Je vous remercie de m’avoir accompagnée durant ces années, d’avoir été là pour échanger sur l’actualité du web et de la création de site web…et aussi pour m’avoir donné le sentiment d’être utile en vous aidant. C’était là un de mes buts : permettre aux non-techniciens d’apprivoiser la technique web que j’aime tant.

communuate

Je sais que plusieurs d’entre vous on l’envie de devenir entrepreneur, et je suis sûr que mon expérience vous intéresse, tout comme il m’a toujours intéressé de connaitre les expériences des autres. C’est comme ça qu’on se prépare au périple de monter son entreprise, conscient des difficultés à venir (les joies sont beaucoup plus faciles à imaginer).

Quelques mots sur mes difficultés d’entrepreneure

Je n’ai pas envie de m’étendre en détails où cet article sera vraiment trop long 😉 Cela pourrait faire l’objet d’un autre article à l’avenir, quand j’aurais pris un peu plus de recul. Malgré tout, je sais que vous resterez sur votre faim si je ne vous partage pas un peu mon expérience. Voici les trois tendances qui ont motivé ma décision :

D’une part, travailler à la fois sur les formations (en présentielle ou e-learning, la préparation, la mise à jour et la dispense de la formation) et sur leur promotion (communication, site web, partenariat, évènements…) fut une erreur. Ces tâches sont trop chronophages pour être faites par la même personne. Il faut s’associer pour réussir dans ce genre d’entreprise.

D’autre part, il faut être quelqu’un « tourné vers l’autre » pour réussir son entreprise : aimer s’entourer des bonnes personnes, rencontrer beaucoup de monde, établir des partenariats en permanence, prendre des nouvelles régulièrement…il faut aimer échanger, débattre et être en permanence dans la relation. Je ne me vois pas comme une solitaire recluse, mais je ne suis pas non plus quelqu’un qui a besoin des autres en permanence. Ce n’est ni bien ni mal, mais c’est ma personnalité, et je trouve en toute objectivité que ça m’a handicapée dans mon entreprise.

Enfin, le déséquilibre entre vie professionnelle et vie personnelle : pas besoin de vous faire un dessin !
J’ai tout donné en me disant : « si j’échoue, je veux être sûre de m’être donnée les moyens d’y arriver ». Au final, j’en suis venue à une autre logique : « si je réussi en ayant si peu profité de ma vie, est-ce que ça en valait la peine ? » Non bien sûr : l’important, c’est la balade pas la destination. 😉

Entrepreneuriat est une histoire à vivre, je suis heureuse d’avoir tenté ma chance et découvert ce monde qui m’était inconnu et m’attirait depuis l’enfance.
La vie est un cycle, un éternel recommencement, comme une vague qui se créé, se meurt et se reforme. Chaque cycle est l’occasion de faire le point, s’améliorer et se rapprocher du bonheur. En ces temps de début d’année, de bilans et de résolutions, cette réflexion est d’autant plus appropriée. 😉

Je vous souhaite à tous une excellente nouvelle année 2015, beaucoup de bonheur et le courage de prendre les bonnes décisions !

soleil-couchant

*PSS: pour les curieux qui se demandent, j’ai trouvé un emploi de développeur c# à Marseille et j’en suis très satisfaite : bonne ambiance, travail exigeant mais intéressant, super locaux…et en plus je suis aux 35 heures, ça me change de mon rythme d’entrepreneure 😉

 

Image courtesy of Tel est Marc https://www.flickr.com/photos/53434812@N06/14580122287

,

Image courtesy of Sunshine marmalade https://www.flickr.com/photos/bajzakdorka/5361198456

,

Image courtesy of Rémy Dugoua https://www.flickr.com/photos/remydugoua/4882220405

,

Image courtesy of Paul Hocksenar https://www.flickr.com/photos/vermininc/3077227430

,

Image courtesy of Suxsieq https://www.flickr.com/photos/suxsie_q/6784847379

,

Image courtesy of Thomas Bresson https://www.flickr.com/photos/computerhotline/15067259401

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

21 commentaires

  1. Bravo pour ton super travail et ton courage!
    Je te souhaite une pleine réussite future et beaucoup de bonheur :)

    Répondre
  2. merci pour cet article naturel, franc et sans détours. Je te souhaite beaucoup de succès pour tes projets à venir.

    Répondre
  3. « mais je fais le choix de m’arrêter. »
    Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire, là ?
    Bon, Marie-Eve, tu vas faire un tour, et tu reviendras quand ça ira mieux 😉
    « retrouver un emploi salarié »
    Hein ?!
    « mon mari qui me soutient depuis 11 ans maintenant »
    Eh ben !
    « je ne propose plus de prestations en freelance. Mais ça n’a jamais été mon activité principale, donc peu d’entre vous sont concernés. »
    Ben si, justement ! Et comment je fais, moi, maintenant ?! 😉

    Bon, plus sérieusement Marie-Eve, je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle page de ta vie.
    Ce n’est qu’en faisant qu’on apprend et qu’on se découvre. Ton expérience aura été pour toi hautement enrichissante, peut-être la plus enrichissante de ta vie. Grâce à elle, tu fais un bon en avant. Là où d’autres stagnent car ils n’osent pas agir.
    Ton parcours est tout à ton honneur, et il n’est plus besoin de prouver que tu possèdes des capacités remarquables.
    Tu as fais le meilleur le choix : celui de t’écouter, et de prendre des décisions en harmonie avec toi-même.

    Et je me dis qu’il n’est pas exclu qu’on voit Marie-Eve revenir tambour battant dans quelques mois ou quelques années, avec un projet remanié.
    Maintenant, place au changement, à l’introspection.
    Et si retour il y a, ce sera indéniablement en association, afin de te libérer du domaine du marketing pour te concentrer sur ce que tu sais le mieux faire : « bouffer du code », et aider les autres. 😉

    Bon, j’ai un plugin qui déconne. Orphelin que je suis, il va falloir que je mette les mains dans le cambouis. Tu vois, on est déjà paumés sans toi.

    Fred 😉

    Répondre
  4. « Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure »…
    Cela résume un peu ce qui s’est passé pour moi par rapport à ton activté.
    Maintenant que j’ai les moyens et que je peux me dire « ok, go », voilà que ta route prend un autre virage ! Mince alors…

    Qu’à cela ne tienne ! Le plus important est que tu puisses vivre une vie dans laquelle tu te sentes épanouie, heureuse et sereine.

    Ton nouvel employeur a bien de la chance de t’avoir trouvée :-)
    Et comme dit Fred, il n’est pas exclu qu’on te revoie reprendre du service.

    Tu as été la première web-entrepreneuse que j’ai rencontrée qui ne jette pas de l’or aux yeux. Sérieuse, compétente et très sympa… Cela ne s’oublie pas 😉

    Profite de cette nouvelle aventure et de cette « nouvelle » vie !

    A très bientôt

    Véronique

    Répondre
  5. Salut Marie-Eve,
    Je te souhaite plein de bonheur et de réussite dans ta nouvelle configuration de vie 😀 C’est un excellent choix que de privilégier le bien-être. Et comme tu le dis, tu t’es donnée les moyens d’aller au bout de ton projet, alors j’imagine que c’est sans regret et que tu en retiendras surtout les enseignements et les partages (héhé, ça fait réfléchir aussi sur le fait de tout vouloir faire soi-même).
    En tout cas, ce fut un plaisir de te lire régulièrement sur ce blog au cours de ces 3 années. Je repasserai donc tous les 15 jours désormais 😉
    A bientôt,
    Jérémie

    Répondre
  6. coucou Marie-Eve

    Heureux que tu aies trouvé ton ėquilibre. nous avions eu l’occasion de parler de tout ça au Web2Connect.

    A bientôt

    Répondre
  7. Salut Marie-Eve,
    Et oui, entreprendre n’est pas un long fleuve tranquille. Cela demande pas mal de sacrifices pour peu de gagnants à la fin.

    Qui sait, ceci n’est peut-être qu’une période transitoire pour foncer vers de nouvelles aventures 😉

    Garde la pêche en tout cas (et arrose bien tes orchidées 😉 )
    Alex

    Répondre
    • Coucou Alex,

      Ahlàlà j’ai honte d’avoir laissé tomber mes orchidées…emploi du temps trop plein en ce moment, changement de rythme un peu éprouvant (bien que stimulant)…mais je continue d’y penser. Ce n’est peut-être que partie remise, car c’était un très beau projet 😉

      En tout cas, je m’amuse dans mon nouveau boulot, c’est déjà toute une aventure :)

      Répondre
  8. Bonjour Marie-Eve,

    Avant tout, je tiens à te féliciter pour ton parcours, j’ai toujours eu plaisir à te suivre et ce, depuis le début de l’aventure, l’ entrepreneuriat est un voyage difficile mais passionnant et je pense que tu en est sortie grandie et que tu as beaucoup appris sur toi même, l’important c’est que tu ai été jusqu’au bout des choses et que tu as vécu une expérience nouvelle qui te tenait à cœur.

    Alors bravo pour ce que tu as accompli jusqu’ici et au plaisir te lire prochainement…

    Dave.

    Répondre
  9. Même avec un article tous les mois, il n’y a rien de dramatique à vrai dire, tantquevous noubliez pas le blog et les lecteurs que nosu sommes 😉 Et puis bonne chance pour l’entrepreneuriat, on aurait presque l’impression que vous respirez autrement (sans dir que ce sont des vacances non plus).

    Répondre
    • Oui je respire, c’est le bon mot :) La pression n’a pas disparu, mais y’a rien à dire, c’est moins fort quand même. Pour l’instant je m’habitue à mon nouveau rythme, mais je ne vous oublie pas !

      Répondre
  10. Arf , un nouveau départ, une nouvelle vie …
    une pause qui s’imposait mais je te sais capable
    de rebondir dans ton nouveau rôle et de revenir
    plus forte ensuite … 😉

    Répondre
    • Merci Olivier, en tout cas, je retrouve de la pêche et de la créativité. Mon cerveau se sent libéré ! C’est très positif :)

      Répondre
  11. Très belle année 2015 à toi, plus reposante grâce à tes 35 heures (cela va VRAIMENT beaucoup te changer de ton rythme d’entrepreneur).

    Je comprends ton choix, j’ai 2 blogs et je suis encore salarié: mes journées sont longues mais pour l’instant j’aime toujours tout ce que je fais. Comme tu dis il faut profiter du chemin qui est plus important que la destination finale en réalité.

    Et puis y a t-il vraiment une destination?

    Répondre
  12. Je me demandais justement si tu avais pris ta décision… Olivier m’a donné la réponse hier soir avant la réunion pour le Web In Alps (le 28 novembre à Grenoble !).
    Tu as vécu à fond une belle aventure, prends soin maintenant de toi et de tes proches :-)
    C’est sûrement la bonne décision, au moins pour l’instant 😉
    Bon, c’est vrai, il reste quand même une histoire d’orchidées et de patates non aboutie… 😉

    Répondre
    • Coucou Claire :)

      Et oui, le glas a sonné 😀 Mis à part cette histoire d’orchidées, aucun regret. Mais je n’ai pas forcément dit mon dernier mot. En tout cas, je le ferais par plaisir et non par obligation.

      Je te rappelle dès que j’arrive à faire coïncider le fait d’y penser avec le bon moment. Ca m’a fait très plaisir ton message.

      Répondre
  13. Bonjour MarieEve !

    C’est un nouveau départ pour toi, qui j’espère sera très bénéfique pour ton bien être!

    L’entrepreneuriat est difficile, tu as eu le courage de te lancer, et surtout de tenir pendant 3 ans, rien que pour ça tu mérites un profond respect! Certains diront que c’est dommage d’arrêter ton aventure, cependant, seul toi peut décider de ce qui est bon pour toi! D’ailleurs ça va te faire du bien de revenir aux 35h, tu vas pouvoir profiter du bon temps du sud de la France!

    J’espère qu’on pourra encore te lire, car tes articles sont très intéressant!

    Merci à toi, et bon courage pour l’avenir!

    Répondre
  14. Hello Marie-eve, je ne tombe sur l’article que maintenant, désolé.
    J’espère que tout va bien et que ta nouvelle vie te plait, sinon, tu pourras toujours trouver une autre voie, je ne me fais pas de souci pour toi 😉
    Pour les orchidées… lol ^^
    rémy

    Répondre
    • Coucou rémy,
      Oui tout va bien, j’ai pris la bonne décision. Je me sens beaucoup mieux et j’ai à nouveau des projets pleins la tête (mais dans d’autres registres que l’entrepreneuriat). Prendre du recul fait du bien.
      Y’a juste cette histoire d’orchidées qui me resten en travers…un goût d’inachevé quand même.
      Et toi ça roule toujours aussi bien ?

      Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Développez vos plugins et vos thèmes pour WordPress - […] C’est avec plaisir que je vous retrouve depuis que j’ai annoncé le changement de rythme sur Les Doigts dans…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint