Comment passer de l’idée à l’entreprise ? [témoignage]

Comment passer de l’idée à l’entreprise ? [témoignage]

Dans cet article, je vous propose de suivre mon parcours (du combattant) pour concrétiser mon idée en entreprise, depuis un an. Ce blog et mon activité de formatrice en sont parties intégrantes, mais parce qu’un blog et des prestations ponctuelles ne font pas une entreprise, j’ai dû aller plus loin…

J’ai toujours voulu être entrepreneur : avoir ma propre société, fabriquer mon produit, améliorer la vie de mes semblables via un service…

Pourtant, quand vint l’heure de construire mon avenir, en totale méconnaissance du sujet, j’ai choisie une toute autre voie: le médical puis l’informatique. Au cours de mes successives mini-carrières, mon idée ne m’a jamais lâchée: avoir mon propre cabinet, monter un centre de rééducation, créer une agence web, développer un business 2.0…

Esquisse d’une entreprise

Quand je me suis lancée à mon compte, j’ai donc « foncé tête baissée »: j’ai contacté des centres de formations afin de commencer à faire des formations en présentiel en matière de création de site web.

En parallèle, j’ai développé un blog autour du même sujet, afin d’y proposer à termes, des formations individuelles pour accompagner les indépendants et les TPE dans la création et/ou la gestion de leur site web.

Et je me suis arrêtée là.

Impossible d’aller plus loin, car je n’ai jamais pris le temps de réfléchir sur papier au business plan de mon entreprise: je ne connais donc avec précision ni mes concurrents, ni les besoins de ma cible, ni les outils de développement à ma disposition (bien que j’ai ma petite idée…).

Mon blog marche très bien (10 000 visiteurs uniques par mois _ je viens du milieu informatique, j’ai donc les compétences adéquates) mais mon entreprise stagne.

Sans expérience et sans compétence entrepreneuriale, je suis bien incapable d’imaginer les difficultés inhérentes à la gestion d’une entreprise.

Ces déconvenues m’ont appris une chose: je dois me former à l’entrepreneuriat.

Les 3 types d’accompagnement que j’ai essayés

Je décide donc de faire confiance à mon sens autodidacte et file sur le site de l’APCE pour suivre les étapes.

Après tout, j’ai besoin d’un coup de main, mais rien de m’empêche de le faire en totale autonomie.

L’APCE est extrêmement riche en information mais la forme reste très théorique; on nous dit ce qu’il faut faire, pas comment le faire. (Ce qui en soi, est déjà très bien pour un service totalement gratuit.)

Malgré toute ma motivation, je ne sais pas trop où commencer

Quelques semaines plus tard, je décide de me prendre en main et contacte 3 couveuses d’entreprises.

La couveuse d’entreprise est un vivier d’entrepreneurs débutants, coachés et suivis par une équipe pluridisciplinaire, tout au long de leur processus de création d’entreprise.

Mais pour une entreprise « semi-lancée » comme la mienne, ce n’est pas très avantageux, en particulier au niveau pécuniaire.

Dépitée, je me retrouve à nouveau à la case départ. :(

C’est alors que je me souviens des phases 1 & 2 de la formation du Club Stratégie (à laquelle j’ai accès), refondus aujourd’hui sous l’appellation « Processsus Web Marketing ».

Le Club Stratégie, créé par Thierry Dubois, regroupe différentes formations pour chacune des phases de la création d’entreprise web. La formation Processus Web Marketing, développé conjointement avec Nassim Amisse, aborde l’aspect de la stratégie marketing.

Mon expérience de Processsus Web Marketing

Je me connecte à l’espace membre de Processus Web Marketing (nouvellement refait, dans le fond et la forme) et commence par me balader dans la rubrique « Outils », le temps que la 1ère vidéo se charge un peu.

Je suis tout de suite impressionnée par la qualité des outils , notamment le business plan et le tableau de bord. On est loin d’une simple liste de logiciels ou de livres! Je ne me souviens plus s’ils étaient déjà présent dans la première mouture de la formation, mais je trouve que le nouveau site dédié les rend plus facile à trouver, les met plus en valeur. Un bon point pour l’ergonomie!

Nassim nous donne des documents professionnels, directement utilisables et très pratiques. Un gain de temps remarquable et qui m’aide à concrétiser « ce business plan » si mystérieux pour moi.

J’ai à présent très envie de découvrir les vidéos.

Je commence par  la première « Trouver votre idée », même si je l’ai déjà trouvée, pour être sûre de n’avoir rien raté.

Comme je n’apprends rien de nouveau, je cherche à avancer un peu la vidéo mais ma faible connexion m’en empêche. C’est alors que je constate avoir accès à une version PDF de la vidéo. :) Je décide donc de passer par ce média, plus adapté à un « balayage rapide ».

Je parcours rapidement le document, et découvre une partie qui m’interpelle : définir le business modèle qui monétisera mon blog. J’avais déjà entendu parler de ces notions, mais les connaître complètement me rassure dans mes choix.

Cette étape achevée, je me lance avec excitation dans la seconde vidéo: Etudier votre marché.

Je ne peux pas rentrer dans le détails de tout ce que j’y ai appris, ce serait bien trop long! Mais voici mes impressions:

  • Un cours facilement compréhensible pour le néophyte, malgré une information très riche et un contenu de haute qualité.
  • On sent les compétences du professionnel (Nassim est responsable de la stratégie marketing dans une multinationale) et la maîtrise du sujet.
  • L’approche pédagogique incite à passer à l’action, la théorie étant complétée par des exercices pratiques, réalisables sur des supports à compléter.
  • L’apprenant n’est pas laissé seul puisqu’uen 3ème vidéo est dédicacée à la démonstration pas-à-pas de ces outils.

Je n’ai pas encore parcourue le reste de la formation, mais le programme me fait saliver à l’avance:

  • Module 1 : Trouvez votre idée
  • Module 2 : Étudiez votre marché
  • Module 3 : Préparez votre concept
  • Module 4 : Visualisez le futur de votre projet
  • Module 5 : Définissez une stratégie adaptée
  • Module 6 : Assurez-vous de la faisabilité
  • Module 7 : Construisez votre Business Plan
  • Module 8 : Améliorez vos résultats
  • Module 9 : Adoptez le bon état d‘esprit
  • Annexes : Les Outils
Etant donnée l’ambiance super chaude (voire carrément bouillante) qui entoure en cette fin d’année 2012 les formations webmarketing, je me vois dans l’obligation de préciser que Processus Web Marketing, tout comme le Club Stratégie, ne plébiscite pas « l’argent facile » et « l’eldorado du webmarketing ».

C’est même tout le contraire! Thierry Dubois et Nassim Amisse sont des bosseurs et leurs formations sont à leur image.

J’ai moi-même ce profil et je suis en train de refondre la partie technique de cette formation. Si vous cherchez un guide, vous êtes au bon endroit, mais si vous cherchez l’argent facile, vous allez être déçu (et à bien des niveaux).

Mon avis sur l’auteur de Processus Web Marketing

Professionnellement, personnellement et humainement, Nassim a tout mon respect et mon admiration. C’est une personne intelligente, positive et compétente, qui a toute sa place ici, comme guide de ma stratégie marketing.

Vous vous dîtes peut-être que mon amitié pour lui corrompt mon témoignage: c’est tout le contraire. Nous nous sommes connus dans un cadre professionnel d’abord, et ce sont ses qualités (et les miennes aussi, faut pas exagérer ;)) qui ont transformé un simple contact en amitié.

Ensuite, c’est mon besoin professionnel et mon expérience qui m’ont amenée à appliquer sa formation (et non simplement la tester pour la recommander).

Finalement, je vous encourage à vous faire votre idée propre en visionnant cette vidéo d’introduction.

En vous inscrivant, vous pouvez même avoir accès gratuitement au premier module de la formation où vous apprendrez, comme moi, à définir votre modèle d’entreprise web (web business model).

Bien que le prix soit tout-à-fait raisonnable, il vous sera difficile d’en juger sans connaître le produit vendu. C’est pourquoi j’insiste: visionnez la vidéo d’introduction (5 minutes 30) et donnez-vous une chance d’être aidé.

blog, débutant, formation

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

24 commentaires

  1. Comme vous le dîtes si bien, la fin d’année n’a jamais été aussi bouillante, depuis le penguin l’eau est en constante ébullition, j’éspère bientôt voir le bout du tunnel car je suis à bout de nerf, google aura sacrément mis a mal les très petites entreprises cette année….

    Répondre
    • Je ne pense pas que c’est à Google qu’elle fait allusion :)

      Sinon, pour avoir un profil un peu similaire (plutôt connaisseur d’internet et bonnes bases techniques mais chef d’entreprise débutant) je pourrais être client mais c’est surtout les à côtés qui m’intéresseraient: est-ce qu’il y a un suivi, sous quelle forme, et surtout quelles sont les interactions avec les autres élèves.

      Pour avoir fait quelques formations (dont une en couveuse d’ailleurs) c’est souvent ça le plus intéressant. C’est en parlant aux autres qu’on progresse en échangeant des conseils ou des opportunités d’affaires.

      Répondre
      • En effet… 😉

        Nassim offre un soutien par mail pendant un an mais je ne pense pas qu’il ait prévu un coaching ou un accompagnement individuel. D’ailleurs, le prix ne serait pas le même si c’était le cas.

        Concernant l’interaction de groupe, c’est en effet un avantage indéniable quand on bénéficie d’une formation « en groupe ». Ici nous parlons plus d’un cours individuel, à assimiler en autodidacte, grâce au support vidéo et aux exercices.

        Personnellement, ça m’a vraiment fait penser (tout du moins la partie « Etude de marché ») au dossier de l’APCE, mais sous une forme plus engageante, surtout plus compréhensible et qui te pousse à passer à l’action, avec une mise en pratique immédiate et bien amenée.

  2. Je trouve que tu as tout à fait raison de vouloir faire les choses étape par étape avec un état d’esprit très professionnel. Pourquoi ? Parce que le web se professionnalise et ce qui vont réussir dans les années à venir seront ceux qui auront développé des compétences solides, notamment dans le marketing et l’entreprenariat.

    Ce qui est le plus important c’est le parcours, c’est l’aventure et qui ont devient grâce à toutes ces expériences.

    Ce n’est pas une voie facile, je suis d’accord, il ne faut pas se leurrer. Et c’est pour cela que le conseil que j’ai pour les entrepreneurs qui ont de l’ambition est d’avoir un véritable coach à ses côtés. Un chef d’entreprise qui a déjà atteint la qualité de vie que vous avez l’ambition d’atteindre.

    Je le conseille fortement car c’est ce que j’ai fais, ce que je fais actuellement et ce que je continuerai à faire.

    Bon courage Marie Eve. Merci pour cette recommandation et surtout merci de partager tes réflexions avec autant d’authenticité. Tu améliores déjà la vie de tes semblables en faisant cela.

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire Grégory :)

      Je pense aussi que ceux qui survivront seront ceux qui auront une vraie vision d’entreprise.

      PS: J’ai vu ton mail, je trouve que c’est une super idée, j’essaye de te répondre dans la soirée :)

      Répondre
  3. 10 000 visiteurs uniques par mois OUAH chapeau bas ,quand je serai grande je serai Marie Eve.
    .Merci de nous donner l’occasion de nous faire une idée de la formation , je suis comme d’autre assaillie de propositions ou de conférences ou pendant plus de deux heures on apprend rien sur la valeur de ce qui vous sera délivré .Développer une activité sur le Net dans le cadre d’un projet professionnel nécessite le respect des mêmes étapes que la création d’une entreprise traditionnelle et savoir s’entourer de bons partenaires en fait partie .

    Répondre
  4. L’un des grands problèmes lorsque l’on crée son entreprise à partir d’un blog est qu’on peut commencer tout seul, petite échelle. Il est très difficile ensuite de se forcer à penser à une plus grande échelle: des associés, des employés, des sous-traitants…

    Répondre
    • Bonsoir William,

      Et pourtant, on m’avait mis en garde! Mais quand on ne sait pas ce qui nous attend, c’est dur de savoir quoi faire. J’ai mis un an à comprendre qu’il fallait que je trouve un accompagnement, mais il n’est jamais trop tard…

      Répondre
  5. Bonsoir Marie Eve

    Je suis discrètement ta progression, 10 000 visiteurs uniques/mois, cela commence à être joli.
    Est-ce que tu as pu analyser tes données pour savoir qui te visitait, quelle catégorie socio-professionnelle (etc…) ? Ça doit être intéressant!

    Pour ce qui est de ta démarche, je dirai qu’elle est inévitable(enfin quelque chose de raisonnable, vu l’état de la blogosphère ces jours ci), car si on ne traite pas son affaire internet (aussi petite qu’elle soit) comme une vrai entreprise, on est voué à l’échec ou au mieux, on peut faire une ou deux bonnes opérations avant de disparaitre sous des pseudos.

    Apprendre l’entrepreneuriat, la gestion d’entreprise, est primordiale et ce n’est pas la partie la plus facile.
    L’autre solution consisterait à s’associer avec quelqu’un qui a des compétences complémentaires.

    En finalité tout dépend des objectifs qu’on s’est fixé dans la vie.

    Toi, tu as toujours voulu être entrepreneur, ça y est, tu y es. Après quelles sont les échelles que tu veux atteindre? Toi seule le sait.

    Moi, j’ai toujours été entrepreneur. Personnellement, je me suis mis sur internet pour que cela soit un effet de levier pour mes projets, car je vise haut.

    En tout les cas c’est toujours un plaisir de te lire.

    A bientot, Armén

    Répondre
    • Bonsoir Armén,

      Non je ne me suis pas encore penché sur l’analyse, mais j’avoue que ça doit être intéressant. J’ai déjà vaguement regardé sur un site (je ne sais plus lequel) mais sans la version Pro, les infos étaient assez banales (moyenne d’âge, sexe, pays…)

      J’ai aussi choisi le web pour ses effets de levier. J’aime donner des formations en présentiel, mais je sais que si je le fais via le web, je peux toucher des personnes qui n’habitent pas dans les grandes villes voire à la campagne. C’est un super bénéfice de pouvoir apporter la solution là où est le besoin.

      Merci de me suivre,
      Amicalement,

      Répondre
  6. On ne naît pas entrepreneur ça s’apprend, acquérir des compétences est primordial tout au long de sa carrière.quand on regarde de plus près on remarque que presque tout ceux qui ont réussie sont passé par pas mal d’expériences. Ils ont mûrit en quelques sorte. Pour se lancer, il faut des compétences mais surtout une énorme confiance en soit et quoi qu’il advienne toujours s’accrocher. Bon courage pour tes projet et je suis sur qu’avec le temps tu y arriveras.

    Répondre
    • +1 pour la confiance en soi: élément indispensable de réussite, tout domaine confondu!

      Merci pour tes encouragements :)

      Répondre
  7. Le plus dur dans tout ça c’est de trouver une pérennité dans la manière de générer du CA afin d’avoir l’esprit tranquille chaque mois car ne pas savoir combien vous allez gagner à la fin du mois et surement le plus grand stress de chaque entrepreneur du web ou d’ailleurs :)

    Répondre
    • Bonjour Julien,

      C’est vrai que c’est un sacré stress…mes deux formations de janvier et février ont failli être annulées au dernier moment, ça m’aurait mis dans la panade!! On ne peut jamais être sûre…

      Répondre
  8. Bravo pour ce billet Marie Eve je partage le point de vue ! C’est amusant de se dire que de nombreux entrepreneurs veulent créer une entreprise, sans idée ! Mais cela prouve au moins qu’ils ont la fibre de l’entreprise.,je pense que si on a l’âme d’un entrepreneur on ne la perd pas.

    Répondre
    • J’espère que tu n’as pas déduit que je m’étais à l’aventure sans idée… Je pense d’ailleurs que tous les entrepreneurs ont une idée de base, mais il faut la tester et la confronter au marché pour vraiment la développer en entreprise..et c’est là que le bât blesse!

      Répondre
  9. bonjour Marie Eve,
    avant tout, merci pour ce billet qui peut être utile à plus d’un. c’est vrai que beaucoup de formations à l’entreprenariat restent très théoriques; et une fois commencé, le plus dur reste de tenir un bon rythme. en tout cas bravo et bon courage!

    Répondre
  10. Bonjour Marie-Ève,

    Je découvre ce sujet qui est d’actualité pour beaucoup d’entre-nous.

    Je pense que le goût d’entreprendre, vient à chacun pour diverses raisons liées à son propre vécu.

    Pour toi,, cette envie a toujours été présente et te voilà sur les rails de la concrétisation de ton entreprise -Je crois en ton succès, car tu as la sincérité de ton ambition-

    Aujourd’hui et certainement plus demain, les nombreux candidats à la création viendront enrichir ce créneau professionnel indépendant :

    – par choix ? (pas toujours)
    – par envie ? (certainement)
    – par goût de s’épanouir par eux-mêmes ? (bien évidemment)…

    … et c’est certain, que c’est cette dernière supposition… qui donnera la meilleure représentation des entrepreneurs de demain :

    – Des personnes passionnées, qui s’investissent naturellement et avec plaisir dans leur entreprise.

    En te souhaitant, plaisir et épanouissement toujours renouvelés sur ta route d’entrepreneur.

    Répondre
    • Bonjour Jean-Lou

      Merci pour ce commentaire touchant et motivant. Je te souhaite également le meilleur pour la suite! A très bientôt :)

      Répondre
  11. Merci pour le partage de cette expérience! Lorsqu’on entreprend un tel projet, cela nous permet d’être libres mais il faut en payer le prix! Cependant, je pense que ça vaut la peine d’essayer, surtout lorsqu’on a un projet qui nous tiens à cœur depuis longtemps!

    Répondre
  12. Ce qui serait intéressant c’est d’avoir un point de vue de MariveEve aujourd’hui deux ans après ce billet! Es-tu satisfaite de ton projet, si cela était à refaire que changerai-tu? Combien a tu de visiteur à présent ?

    Répondre
    • Bonjour Nicolas,

      De telles questions mériteraient un article entier ! Je ne peux y répondre ici, trop d’éléments rentrent en compte. Par contre, je peux dire que j’ai continué de me former et d’établir et suivre une stratégie…mais c’est très difficile. Les résultats ne sont pas systématiques (mais heureusement ils sont là, ou c’est moi qui n’y serait plus !) :)

      J’y reviendrais dans un article…probablement sur un nouveau site plus personnel, lié à mes aventures entreprenariales.

      Répondre
      • Bonjour MarieEve,

        Merci pour votre réponse! Tenez moi au courant de cet éventuel article :)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint