Décortiquons les solutions pour créer un site vitrine WordPress : sous-traiter, le faire soi-même, gratuit, payant…

Décortiquons les solutions pour créer un site vitrine WordPress : sous-traiter, le faire soi-même, gratuit, payant…

80% des entreprises qui ont fait faillite en 2013 n’avaient pas de site Internet.
Source La Tribune

Ce qui n’est pas étonnant quand on sait que 64% des 2.2 milliards d’internautes recherchent de l’information en ligne avant d’acheter un produit ou un service.

Vous l’avez bien compris : les temps ont changé et vous ne pouvez plus vous permettre de ne pas avoir de site web. Ca y’est, c’est décidé : vous aller doter votre entreprise d’un site vitrine, voire même d’un blog (ou un ecommerce pour les plus courageux). Vous avez suffisamment reporté ce projet : aujourd’hui, il est temps d’agir !

Mais vous ne savez pas par où commencer.

Taper « comment créer un site vitrine » sur Google, c’est mettre le doigt dans un engrenage de vidéos et de techniques en tout genre. Les méthodes sont aussi nombreuses que les technologies ou les prestataires. Y’a-t-il une solution meilleure qu’une autre ? Comment faire votre choix ?

Sous-traiter la réalisation de son site vitrine

Tout d’abord se pose la question de sous-traiter son projet à un prestataire ou de le faire soi-même. Un choix épineux.

Les avantages et inconvénients d’un prestataire

D’un côté, sous-traiter à un prestataire est gage d’une plus grande qualité, mais cela ne va pas vous épargner une certaine partie du travail, notamment rédactionnelle. Votre métier, c’est vous qui le connaissez : vous êtes donc le mieux placé pour rédiger les pages et choisir les images pour les illustrer.

Le prestataire va vous aider à construire le site qui réponde à vos attentes en vous proposant des solutions techniques adaptées. Mais il ne pourra pas deviner le site idéal pour vous.

Vous êtes le seul à savoir ce que votre site peut vous apporter _ou est censé vous apporter_ et quel investissement vous êtes prêt à faire, en termes financiers, mais aussi en termes de temps de travail (pour l’animation, pour le référencement, pour les mises à jour…).

Votre prestataire va donc vous expliquer ces différents points, plus ou moins en détails, et pourra vous proposer des services (payants) pour pallier vos manquements.

On ne commande pas un site web sur-mesure comme une voiture en série ! Il faut s’impliquer.

Le choix du prestataire

Ne négligez pas le choix de votre prestataire : du webmaster freelance à l’agence de communication, les méthodes de travail diffèrent, et les prix aussi.

Si vous souhaitez créer un site vitrine WordPress, il faudra trouver un prestataire qui utilise cette technologie (ce qui ne devrait pas être trop difficile à trouver).

Certains prestataires auront une sensibilité marketing et seront force de proposition pour vous aider à atteindre vos buts. D’autres seront de simples exécutants techniques, efficaces mais peu portés sur le conseil : vous risquez de vous retrouver avec un site très bien fait mais inutile. D’autres encore, pourront ne rien connnaître à la technique (qu’ils sous-traitent) et risquent de vous vendre des prestations inadaptées.

Vous l’aurez compris : ce n’est pas facile de trouver un prestataire idéal. Dans tous les cas, si vous débarquez sans rien connaître au web, il faudra être deux fois plus prudent.

Après la réalisation du site

Dans une prestation de réalisation de site vitrine, le client est focalisé sur la naissance de son projet. Mais cela ne doit pas lui faire oublier l’après.

C’est un peu comme quand vous achetez une voiture : si vous n’avez pas le permis pour la conduire, ça ne vous servira pas à grand chose…à moins d’avoir un chauffeur !

Sur le web, c’est pareil, si vous n’avez pas le permis, il vous faudra les services d’un webmaster pour animer votre site. En fonction de votre but, cela peut être une solution raisonnable… ou pas.

La plupart des entreprises seront plus à l’aise si elles ont au moins la main sur la gestion du contenu. C’est pourquoi chaque prestation de réalisation de site vitrine WordPress comporte une petite partie formation. Cet entraînement vous permettra de gérer les textes et les images. Vous ne saurez pas mettre à jour votre site pour en assurer la sécurité ni améliorer votre site en ajoutant de nouvelles fonctionnalités.

Vous serez donc très dépendant.

Toutes ces raisons font que sous-traiter la réalisation de son site n’est pas forcément la panacée. Si vous aimez les nouvelles technologies, si vous souhaitez investir un peu de temps pour acquérir la maîtrise de votre site et si votre projet n’est pas trop ambitieux : vous former pour le faire vous-même sera probablement une meilleure solution.

Faire son site vitrine soi-même

Depuis 10 ans, les Système de Gestion de Contenu, dits CMS ou « Content Management System », ont envahis le marché de la création de site web. Faire son site à la main (en codant) est encore possible, mais ne présente pas d’intérêt pour le chef d’entreprise qui souhaite créer un site pour lui-même. Nous n’aborderons donc pas ce cas.

Les différentes solutions pour créer un site vitrine ou un blog

3 critères pour reussir projet web

Ce schéma montre qu’il existe 3 variables qui influencent tout projet : le prix, le délai et la qualité. Ce diagramme illustre qu’il est impossible d’avoir un projet peu cher, rapide et de super qualité : dans tous les cas,il faudra trouver un compromis.

  • Pour un site peu cher et rapide, il faudra faire des concessions sur la qualité
  • Un site de très bonne qualité mais peu cher demandera plus de temps (pour compenser le manque de moyens)
  • …vous avez compris le principe !

Privilégier la gratuité pour créer un site

De nombreux services en ligne vous permettent de créer un site web gratuitement. Souvent très faciles à employer, ces services n’offrent que peu de personnalisation. Peu de liberté pour adapter votre site à vos objectifs.

Ils sont donc destinés au particulier qui veut se créer un site pour ses loisirs, sans enjeu. Mais ils ne conviendront pas du tout au professionnel qui passera pour un amateur.

On peut citer Tumblr ou Blogger dans cette catégorie.

vélo illustrant le caractère gratuit mais limité

Le vélo, c’est gratuit mais vous serez limité en vitesse et en nombre de kilomètres

Privilégier la facilité pour créer un site

Le web propose aussi des services « clé en main » pour créer son site web en quelques clics. Ces sites vous mâchent le travail pour un résultat plutôt satisfaisant.

Si vous n’aimez pas les nouvelles technologies, ou si vous n’avez que très peu de temps à consacrer à votre site, ces solutions seront un bon compromis.

L’inconvénient est la dépendance à une entreprise privée : outre les risques de faillites, vous n’aurez aucune possibilité de créer (ou faire créer) une fonctionnalité sur-mesure dans de tels systèmes. Impossible par exemple de louer les talents d’un développeur externe car ces systèmes sont fermés (au contraire des systèmes dits open-source qui sont ouverts).

Wix ou Weebly sont de bons exemples de ce type de service clé-en-main.

voiture sans permis illustrant le caractère facile

Une voiture sans permis, c’est facile à utiliser mais c’est lent.

Privilégier la qualité pour créer un site

Dernière solution : installer un CMS open-source (c’est à dire que chacun peut modifier, et donc améliorer/personnaliser à volonté) sur un serveur loué par vos soins et créer votre site vous-même.

Bien sûr, on n’a rien sans rien : cette solution vous demandera donc de vous impliquer en vous formant.

Vous serez alors à même de concevoir un site qui réponde à vos objectifs, de le réaliser en entier ou partiellement, et surtout, de l’animer par après pour le faire vivre et l’adapter au fil de l’eau aux besoins de votre entreprise.

Parmis ces CMS open-source, on trouve WordPress, leader incontestable du marché, connu pour son rapport exceptionnel facilité/qualité. Bien que plus complexe qu’un site sous Wix, WordPress reste très simple en regard de ses possibilités quasi-infinies.

permis de conduire ou de surfer

Passez votre permis et ne souffrez plus d’aucune limite !

Un wébinaire pour explorer les étapes de la création de site vitrine avec WordPress

Pour les courageux qui s’intéressent à cette troisième solution, j’organise un wébinaire jeudi prochain, le 2 octobre à 19h, sur ce thème. Voici le programme que nous allons voir ensemble :

  • Les différentes solutions pour créer un site internet
  • Comment concevoir un site pour atteindre ses objectifs
  • Les étapes techniques pour créer un site pas-à-pas avec WordPress
  • Les bonnes pratiques pour fidéliser vos visiteurs

Ce wébinaire est organisé par le société FeelWeb Formation dont je suis la fondatrice.

Inscrivez-vous au wébinaire et arrêtez de remettre à demain votre projet de site web :





Ou si vous préférez, vous pouvez voir ici la présentation complète du wébinaire.

Crédit photo : PlaceIt

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

14 commentaires

  1. Hello Marie-Eve et merci pour cet article qui tombe à point nommé.

    Sous peu je devrais faire un peu de presta pour réaliser des sites (je n’aime pas faire le commercial mais quand de gens viennent te voir et te disent « Je veux travailler avec vous et je suis prêt à payer le prix » alors … :) ) et du coup je cherche à me mettre dans la peau du client.

    Ton article m’a donné des pistes à suivre.

    A bientôt.

    PS : On se voit au W2C 2014 ? 😉

    Répondre
    • Coucou Xavier,

      C’est sûr que si les clients te courent après, tu ne vas pas dire non 😀

      Oh le W2C : j’ai les billets d’entrées mais pas ceux du train, faut que je me dépêche pour profiter des prix réduits. Merci du rappel (et oui on se voit là-bas)

      Répondre
  2. merci pour cet article
    Je développe déjà des sites WordPress mais je m’inscris avec curiosité au webinaire de la création d’un site vitrine car on a toujours des choses à apprendre ou que l’on a oublié, ou que l’on applique pas.

    A jeudi prochain
    Max

    Répondre
    • Avec plaisir Max; à jeudi ! :)

      Répondre
  3. Le soucis d’utiliser un prestataire (true story), c’est qu’il n’a pas la même imagination que toi, et que pour créer ton site vitrine il fera un truc forcément différent de ce à quoi tu t’attendais ! Alors que si tu le créés toi même (à condition de savoir le faire), tu peux créer exactement ce que tu as en tête. Si tu sais pas le faire, à ce moment là prendre un prestataire est la meilleure solution.
    Bonne soirée !

    Répondre
  4. Je voulais commenter sur les « 80% des sociétés qui ont fait faillite en 2013, n’avaient pas de site internet ». Pour moi, cela n’est pas surprenant et montre en fait que le fondateur ignore volontairement les réseaux sociaux… mais leurs concurrents eux, ne font pas la même erreur.

    Répondre
  5. De nombreux patrons de TPE veulent créer leur sites vitrines pour leur entreprise. Ils veulent une « plaquete » pour présenter leur activités. Une fois le site créé, certains vont être contents mais d’autres en voudront plus. Oui, ceux-là veulent attirer des clients via leur site. Cependant, s’ils veulent que leur site attire du trafic et qu’il se positionne bien dans les moteurs de recherche, il doivent également choisir un prestataire SEO, SEA, SMO… mais aussi il faut que le site soit mis à jour régulièrement de leur part. Beaucoup d’entre eux négligent cet aspect : apporter des contenus régulièrement sur leur site « vitrine ». Le nombre de visiteurs est donc proche de 0 pour ces sites vitrines.

    Répondre
    • Bonjour Stéphane,

      Vous avez raison, il faut encore du travail (rédactionnel, référencement, réseaux sociaux) pour faire la promotion du site ultérieurement et attirer des visiteurs. Mais cela n’empêche pas qu’il faut quand même faire le site avant de pouvoir le promouvoir (ou alors on base toute sa stratégie sur une page Facebook, avec les avantages et inconvénients que ça comporte).

      De plus, tout le monde n’utilise pas son site comme « pompe à prospect » : certains l’utilisent pour offrir une vitrine de leurs activités, la prospection s’opérant via les canaux classiques.

      Répondre
  6. Bonjour et merci pour cet article très intéressant.
    Pour compléter très rapidement ce que vous dites sur les solutions clé en main (Weebly, Wix, Jimdo…) : leur avantage par rapport aux CMS open source type WordPress est que les clients ont accès à une assistance technique, y compris dans les formules gratuites.
    D’ailleurs, quand on compare ces éditeurs, l’assistance est un critère de choix important (voir par exemple

    Votre formation m’a l’air très intéressante et sera sans doute tout aussi utile aux personnes qui choisissent un éditeur « clé en main » au lieu de WordPress, car les fondamentaux (contenu, stratégie de fidélisation…) restent les mêmes quel que soit l’outil choisi.

    Répondre
    • Bonjour Blandine,

      Merci pour votre commentaire.

      Je tiens quand même à préciser que ma formation est quand même très axée sur la manipulation de WordPress, puisque c’est une formation qui montre comment faire (et pas qui dit juste quoi faire). Du coup, les bénéfices à la suivre quand on n’utilise pas WordPress sont pas mal réduits.

      Répondre
  7. J’avoue avoir un peu de mal à paramétrer mon WP. Je ne sais pas si les autres CMS sont plus simples, je l’ai pris par notoriété.

    Réaliserez-vous d’autres formations ? Je vois cet article un peu trop tard apparemment !

    Merci en tout cas c’était clair pour le novice que je suis.

    Répondre
  8. Bonjour MarieEve,
    merci beaucoup pour votre article qui m’intéresse tout particulièrement car je souhaite posséder un blog vitrine pour mon activité libérale.
    L’idéal pour moi serait de trouver une société qui mette en place « l’ossature » de mon site sur WordPress (que je maitrise un peu) pour pouvoir ensuite mettre à jour moi même le blog, sachant que je possède déjà le nom de domaine et l’hébergeur.
    Si vous avez des noms à me donner ou des conseils utiles je suis preneuse.
    Cordialement,
    Manon

    Répondre
    • Bonjour Manon,

      Je vous contacte par email.
      cordialement,

      Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Décortiquons les solutions pour cr&eacut... - […] 80% des entreprises qui ont fait faillite en 2013 n’avaient pas de site Internet.  […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint