Un site multilingue avec WordPress [2/2] : traduire les pages et les articles

Un site multilingue avec WordPress [2/2] : traduire les pages et les articles

Dans le précédent article, nous avions vu comment traduire les textes présents dans le thème de WordPress. Ça prend du temps, mais c’est clairement le plus facile à faire, surtout si votre thème possédait déjà les fichiers de traductions!

Aujourd’hui, nous nous attaquons à plus gros: comment traduire le contenu des pages et des articles ?

Ce que vous avez appris avec les fichiers « .po » et « .mo » vous sera utile ici aussi, puisque les plugins (et donc les widgets aussi) fonctionnent de la même manière.

Contrairement à mon habitude, je n’ai pas eu le temps de mettre en oeuvre toute cette belle théorie. Ce que je vous présente aujourd’hui, c’est juste le fruit de mes recherches (voir sources à la fin), une sorte de carte de route pour le jour où j’aurais tout ça à mettre en action (je sens que c’est pour bientôt)!

Comment traduire les contenus que vous entrez via le back-office ?

Les articles, les pages, les urls, les widgets…tout ce contenu doit pouvoir être entré en plusieurs langues. WordPress n’intégrant pas cette fonctionnalité par défaut, il va falloir installer différents plugins.

Voici la liste des plugins recommandés pour entrer votre contenu en plusieurs langues:

qTranslate

Le plugin dont tout-le-monde parle pour traduire le contenu! Une interface ergonomique et facile à prendre en main, c’est la promesse de ce produit (gratuit). Le petit plus qui m’épate: il gère la réécriture d’url (en fonction de la langue). Un très bon point pour le référencement!

qTranslate META

Une version déclinée pour les balises META, un must-have pour votre référencement.

qTranslate slug with Widget

Cette fonctionnalité de traduction des slugs (le nom de la page ou de l’article dans l’url) vient compléter qTranslate, à qui elle manquait. Il offre également un widget pour sélectionner la langue.

Google XML Sitemaps v3 for qTranslate

Encore un raccord au plugin de base, pour améliorer le référencement: celui-ci gère les différents sitemaps.

Dynamic widget

Dernier complément: la gestion des widgets en fonction de la langue. Très utile, notamment pour les widgets qui ne sont pas eux-mêmes multilingues.

A défaut de les tester, j’ai au moins vérifié leur mise à jour: vous pouvez y aller! Tous sont entretenus.

Une fois tous ces plugins activés, vous devriez être en mesure de gérer vos contenus dans les deux langues. Bien sûr, vous n’êtes pas à l’abri d’un bug… J’ai notamment entendu dire que le flux RSS ne pouvait pas être en plusieurs langues ou que les commentaires d’une langue se mélaient à une autre…

Attendez-vous aussi à trouver un back-office plus chargé qu’avant: si vous êtes un grand débutant, peut-être serait-il plus sage de commencer avec une seule langue.

La solution des courageux pour avoir un site en plusieurs langues

Si la maintenance ne vous fait pas peur, rien ne vous empêche de dupliquer votre site : un par langue. Cette solution s’avèrera fastidieuse à mettre à jour mais vous bénéficiez d’une grande liberté!

  • Liberté de choisir l’url de votre choix, utile par exemple si vous utilisez un mot-clef. Ex: meuble-dupont.fr / furniture-dupont.co.uk
  • Liberté d’utiliser un thème par langue
  • Liberté de varier les contenus, les promotions, les illustrations en fonction de la langue…

Le revers de la médaille ne se fait pas attendre:

  • Vous ne pourrez pas avoir « des copies conformes »: à force d’évolutions, il est possible que les versions diffèrent (oubli d’un article dans une langue, oubli de changer telle image…).
  • Le temps de maintenance est multiplié par le nombre de site…
  • Les sites n’étant pas reliés entre eux, tout changement de langue (en cliquant sur un drapeau sur le site) amènera le visiteur à l’accueil du site et non sur la même page dans l’autre langue. Un mauvais point pour l’ergonomie!

A cause de la double maintenance et parce que mon site ne s’y prête pas, je ne choisirais pas cette solution. Par contre, sur un site plus gros, qui souhaite moduler sa communication en fonction du pays, cette solution pourrait s’avérer avantageuse.

La solution des fainéants pour avoir un site en plusieurs langues

Si vous n’avez ni envie de traduire tous vos contenus manuellement, ni celle d’installer plusieurs sites, il vous reste une dernière solution: la traduction automatique.

Limitée, mais très rapide à mettre en place, cette solution est à considérer sur les sites à petits budgets ou ceux qui ne s’adressent qu’exceptionnellement à des étrangers.

Si vous êtes dans ce cas de figure, intéressez-vous à gTranslate, un des meilleurs sur ce segment.

Les limites

Avec toutes les solutions que je viens de vous exposer, vous devriez trouver chaussures à votre pied! Cependant, sachez qu’il reste quelques situations mineures pour lesquelles aucune solution n’existe.

  • Un texte caché au fond d’un widget, pour lequel le développeur n’a pas pensé à utiliser le système de traduction. Vous pouvez modifier le code mais il sautera à chaque mise à jour!
  • Quelques messages d’erreurs de WordPress qui sont chargés avant les fonctions de traductions
  • Des plugins javascript non-traduisibles…

Traduire votre site en plusieurs langues aura des répercussions sur votre serveur (plus grosses base de données pour enregistrer toutes les traductions) et le temps de chargement de la page (vérification de la langue avant de charger les contenus). Pensez-y avant!

Cela vous limitera aussi sur les plugins disponibles (tous ne seront pas compatibles ou traduisibles) sur le marché.

Ceci dit, si avoir un site multilingue est très important pour votre entreprise, et que votre site tourne sur WordPress, sachez que rien n’est impossible…avec du travail!

Sources

intermédiaire, PHP, tutoriel

A propos de MarieEve Louvel

Depuis 3 ans, je partage mes connaissances sur ce blog, pour les entrepreneurs désireux de créer leur site vitrine et/ou leur blog professionnel avec WordPress. Mon expérience professionnelle va de l'accompagnement à la formation, en passant par de la création de site ou de logiciel. Retrouvez mes cours en ligne sur mon site FeelWeb Formation [http://feelwebformation.com]

32 commentaires

  1. Ça devient très sérieux !

    Juste l’image que vous avez retenue vaut 1000 mots pour la Francophonie. À moyen terme, l’Afrique est l’espoir de la langue de Molière.

    Je vais revenir lire votre article un de ces jours prochains.

    C’est bon l’orthographe, point 4, Yvon ?

    http://bit.ly/TUpXxc

    1 – Ecrivez principalement utile (vos articles doivent apprendre quelque chose aux gens),

    2 – Utilisez un style original en employant un maximum d’histoires et d’anecdotes personnelles dans vos écrits,

    3 – Utilisez un langage simple et imagé pour que vos lecteurs vous comprennent bien,

    4 – Soignez bien la forme de votre écriture, notamment l’orthographe. C’est ce qui fera qu’on vous prendra au sérieux

    5 – Ecrivez souvent. Idéalement un article par jour pendant au moins 6 mois.

    Merci Yvon !

    Répondre
  2. Bonsoir Meve,

    J’ai fais trois sites en deux langues, le premier était dans deux répertoires, le fr dans le principal et un second wordpress dans un répertoire nl

    Ensuite le suivant, j’ai installé WPMU (WordPress en multi-sites), plus facile à gérer du fait que l’interface de wp sert aux deux versions

    Pour le dernier, j’ai installé wpml, là tout va bien, moins de boulot :)

    Patrick

    Répondre
  3. Bonsoir Marie Eve

    Jolie récapitulatif de la traduction pour des sites.

    En ce qui me concerne, J’utilise WPML sur quelques sites et je trouve ce plugin très pratique.
    Le reste, je ne prendrais pas le temps de le faire.
    D’ailleurs c’est un poste qu’il vaut mieux sous-traiter pour optimiser son temps de travail et faire des actions plus productifs en tant qu’entrepreneur.

    Merci et à bientot

    Armén

    Répondre
  4. Merci pour l’article, cela fait quand même 4 plugins…
    Le problème c’est vraiment les mises à jour je trouve. Pour l’instant j’ai un site en 2 versions et j’ai décidé de faire 2 sites complètement distincts. La prochaine fois que je dois faire une version étrangère j’essairai avec ces plugins pour voir la différence… Mais comme le dit Armén, pour ceux qui le peuvent, c’est surement un poste à sous-traiter…

    Répondre
  5. Merci pour l’article c’est très bien expliqué. ce sera très utile !!

    Répondre
  6. Moi j’utilise un logiciel de traduction classique: le google translate. La traduction automatique, elle, ne me convient pas du tout, je la trouve primaire, les pluriels, les accords et les conjugaisons ne sont presque pas pris en compte. Les étrangers arriveraient peut-être à comprendre les textes, mais les natifs se perdent à essayer de comprendre leur contenu. Moi même j’ai été scotché en voyant ce qu’un texte en anglais donnait quand on le traduit automatiquement.

    Répondre
  7. Il y a t-il une solution plus profitable qu’une autre pour favoriser le référencement naturel ? N’est-ce pas mieux de dupliquer le site ? Il y aurait donc plus de contenu même si cela est très très long à mettre en place comme vous le dites.

    Répondre
  8. Si j’écrivais un article, créais un site où y allait d’un livre sur comment interpréter Alexa, j’aurais avantage à le faire en plusieurs langues.

    Après vous avoir lu, lu les quelques commentaires ici et parce qu’il est question de plusieurs langues, j’envisagerais sérieusement la sous-traitance dans un deuxième temps. En un premier, je ferais la preuve d’un intérêt des internautes d’abord en fr_FR plutôt qu’en fr_CA.

    Répondre
  9. Merci pour le partage. Votre article est très intéressant. c’est vrai qu’il faut vraiment faire attention pour la traduction. Le sens peut radicalement changé d’une langue à une autre.

    Répondre
  10. Merci pour l’article, mais j’aimerai savoir comment je peux faire proposer la traduction du thème en appuyant sur un bouton ? (j’ai un fichier en_EN.mo & fr_FR.mo ) , j aimerai pouvoir jouer avec cela

    Merci

    Répondre
    • Bonjour,

      Ces fichiers ne sont pas là pour traduire le site, mais le thème uniquement. Pour traduire le site « en appuyant sur un bouton », il faut installer et paramétrer les différents plugins mentionnés dans l’article. C’est un travail de longue haleine!

      Répondre
  11. Bonjour
    Après avoir galérer avec pas mal de plugin payant ou pas ( même si j’avoue qu’il y’en a certains qui sont très pratique ) et de solution via la base de donnée,
    J’ai opté pour un de mes sites à 4 langue d’utilisé la version finale en français en la dupliquant en plusieurs sous dossier avec une Base de donnée propre à chaque langue.

    Répondre
  12. J’ai opté pour la solution des 2 sites dupliqués, chaque langue étant sur une extension différente, j’ai fait réaliser une modification qui me permet de traduire les textes dans un seul champ ( un séparateur défini la langue : texte francais{EN}texte anglais
    ce qui m’évite d’avoir des doubles champs, mais c un peu plus difficile à lire dans l’interface de wordpress… en tous les cas ça fonctionne.

    Répondre
  13. Excellents conseils ! Je pense faire une version anglaise de mon site lorsque j’aurais sortie ma nouvelle version. Merci beaucoup :)

    Répondre
  14. Bonsoir,
    Merci beaucoup pour toutes ces explications elles sont très utiles surtout pour les débutants et même pour les professionnels

    Répondre
  15. Merci vraiment pour tout ces plugins. J’en cherchais un depuis longtemps pour pouvoir traduire mes pages. J’espère que la configuration n’est pas très compliquée à mettre en place. WordPress a vraiment de bons plugins !!! Après il faudra comme même jeter un coup d’oieil pour voir si la traduction s’est bien passée.

    Répondre
  16. Wow quel article complet merci beaucoup pour ce partage. Je dois traduire mon site qui tourne sous wordpress justement donc ça va m’être utile merci!

    Répondre
  17. Merci pour cet article très utile. Cependant l’utilisation du plug-in « Dynamic Widgets » m’échappe… Je ne comprends pas où l’on doit renseigner la traduction du widget ! Auriez-vous une idée ?

    Répondre
  18. Selon moi il est encore plus préférable de créer un site web pour chaque langue et de lui allouer le nom de domaine correspondant au pays en question. Mais c’est plus de boulot. Votre solution est également très intéressante. En tout cas merci pour le partage :)

    Répondre
  19. J’ai lu sur plusieurs sites que la meilleure solution est d’installer wpml , Je n’arrive pas à faire la différence entre wpml-cms et wpml -blog; Sachant que j’aimerai avoir la solution la moins chère et dont je peux manipuler les fichiers de traduction.

    Répondre
    • Je n’arrive pas à faire la différence entre wpml-cms et wpml-blog

      Ben moi non plus :( Tu peux détailler ? WPML est un pugin, je ne comprends pas de quoi tu parles.

      Répondre
  20. @MarieEve merci pour cet article. Je suis en pleine réflexion pour un client : partir sur Q Translate et ces plugins complémentaires (risques potentiels avec les MAJ à venir) ou wpml qui, effectivement propose 1 version cms et une version blog, la seconde étant plus chère. Je ne parviens également pas à savoir si la version light (blog) suffit pour un blog bilingue. A l’usage, es-tu satisfaite par l’association de plugins décrite dans ton article ?

    Répondre
    • Bonjour Guillaume,

      Cet article n’est pas issu de mon expérience, mais de recherches que j’avais faites pour le compte d’un élève qui me demandait des pistes.

      Si je devais faire un multilingue, je pense que je prendrais la solution de plusieurs sites séparés. Mais c’est ch*ant pour les mises à jour, les plugins…

      J’en parlais l’autre jour avec une copine webmaster, et on se demandait si WordPress Multisite ne pouvait pas servir à ça aussi, pour avoir ses langues dans des sites bien séparés mais en gardant la gestion sur un seul et même back-office. Faut voir si ya moyen de se partager les plugins entre plusieurs sites sur une même install’ en multi-site…

      Bref, plus de questions que de réponses ! Ca va pas beaucoup t’aider…

      Répondre
  21. Bonjour MarieEve, merci de ta réponse. Nous allons ds un 1er temp partir sur la configuration que tu proposes ici. Si c’est insuffisant, wpml… Il est vrai que la dernière option que tu proposes dans ton commentaire est sans-doute la plus « propre », mais contraintes contraintes… Merci en tous les cas !

    Répondre
  22. Mon véçu avec le multilingue. J’étais parti avec qTranslate sur wordpress 3.5.2 Lors de la mise à jour récente en WordPress 3.6, le plugin qTranslate affiche un message disant qu’il n’est plus compatible avec la nouvelle version et donc qu’il arrête de fonctionner. Pour ma part, je n’ai pas le temps d’attendre une nouvelle version des développeurs de qTranslate, mon client veut que ca marche le plus rapidement possible.

    En allant voir sur cette page :
    https://codex.wordpress.org/Multilingual_WordPress
    The free Polylang, qTranslate or xili-language plugins are installable on standalone WordPress sites. For multisite WordPress (one website per language), you can try Multisite Language Switcher or Multilingual Press or purchase WPML.

    Voici un autre article simple et direct sur le sujet
    http://blog.webpatron.com/creer-un-blog-multilingue-wordpress/

    Maintenant je vais aller essayer Multisite Language Switcher

    Répondre
  23. Excellent article, je vous en remercie énormément. J’ai eu cependant d’énormes problèmes avec qTranslate, particulièrement le non-développement pour la variante de travail d’équipe, et surtout la plus récente mise-à-jour de WordPress. J’ai eu à me rabattre sur mqTranslate, sur lequel j’aimerais bien avoir votre avis.

    Répondre
    • Bonjour Martin,

      Malheureusement, je ne connais pas mqTranslate…Désolée !

      Répondre
  24. Bonjour Marie Eve,

    J’abonde avec les précédents commentaires en vous encourageant à aller voir du côté de wpml :)

    Répondre
  25. Bonjour,

    Très intéressant votre article, j’ai cependant une question à propos de la gestion des widgets en WPML, est-il possible de désactiver un Widget pour une langue (en) et de le maintenir pour une autre (fr) ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Bien à vous.

    Majid

    Répondre
    • Bonjour,

      Je ne connais pas la réponse à votre question, mais d’instinct, je dirais que non (à vérifier bien sûr).

      Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Wordpress en plusieurs langues : le kit nécessaire des plugins et checklist du développeur | Développeur Web Paris | Tilap - [...] le même sujet, je vous recommande la lectures de lesdoigtsdanslenet.com pour en savoir plus sur la traduction ou de…
  2. Un site multilingue avec Wordpress [1/2] - Les Doigts dans le Net - [...] le prochain article à paraître, je vous montrerai comment traduire le restant de votre site et quelles solutions privilégier…
  3. Multilingue | Pearltrees - […] Un site multilingue avec Wordpress [2/2] : traduire les pages et les articles […]
  4. Intello Consulting » Traduire un thème WordPress - […] le prochain article à paraître, je vous montrerai comment traduire le restant de votre site et quelles solutions privilégier […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

EmailEmail
PrintPrint